ABB double ses bénéfices au troisième trimestre

 |   |  354  mots
ABB a le vent en poupe. Le conglomérat helvético-suédois, qui avait risqué la faillite il y a quelques années notamment en raison de ses litiges liés à l'amiante, affiche aujourd'hui son dynamisme. Il a enregistré sur le troisième trimestre 2006 un bénéfice net de 397 millions de dollars, doublé par rapport à l'année précédente, dépassant même les attentes des analystes. Ces derniers tablaient sur un bénéfice de 359 millions de dollars en moyenne. La marge nette du groupe s'inscrit ainsi à 6,6%.Le groupe, qui a profité sur le trimestre d'une hausse de 7% de son chiffre d'affaires à 6 milliards de dollars, a aussi vu son résultat opérationnel s'apprécier de 48% sur un an, à 686 millions de dollars. La marge opérationnelle atteint ainsi 11,4% contre 8,3% un an plus tôt. Par ailleurs, le carnet de commande a progressé de 19% à 6,8 milliards de dollars, à fin septembre."Nous bénéficions de nos positions de leader sur les marchés des technologies dans l'énergie et dans les automatismes industriels", explique Fred Kindle, le PDG d'ABB, dans un communiqué. "La forte croissance des commandes est le reflet des investissements de nos clients pour améliorer leur productivité en construisant des réseaux électriques modernes qui économisent l'énergie", ajoute-t-il.Côté perspectives, le groupe indique que la fin d'année 2006 et l'année 2007 seront toujours bien orientées. "La demande pour les transports d'énergie et dans les infrastructures de distribution devrait continuer à progresser en Asie et au Proche-Orient", explique le groupe. "Le remplacement d'équipement et l'amélioration des réseaux devraient soutenir la demande en Europe et en Amérique du Nord", précise-t-il.Toutefois, dans un environnement globalement favorable, le groupe met en garde contre une volatilité du pétrole et des matières premières sur l'économie et contre l'instabilité politique dans certaines régions. Autre bémol: l'année prochaine, ABB s'attend à un ralentissement de son carnet de commandes, même si l'environnement restera solide.En Bourse, le titre réagit positivement à ces annonces. A Zurich, il progresse de 1,096% à 18,45 francs suisses, à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :