Albert Frère envisage de monter à 15% dans Lafarge

 |   |  213  mots
Le célèbre financier belge se félicite de son investissement dans le groupe cimentier français. Au point qu'il est prêt à monter 15% d'ici à la fin de l'année.

Albert Frère parie de plus en plus sur Lafarge. Le financier belge qui possédait en date du 7 septembre 10,64% du capital (et 10,02% des droits de vote) souhaite se renforcer. Il envisage de porter sa participation à 15% d'ici à la fin de l'année. Ce mouvement a déjà commencé puisque Lafarge indique que désormais, il est actionnaire à 13,2% avec 12,4% des droits de vote.

Son investissement dans Lafarge s'est déjà révélé des plus fructueux: depuis le début de l'année , l'action a gagné plus de 46% -elle a atteint 111,20 euros mercredi à la clôture de la Bourse de Paris- ce qui est la troisième performance du CAC40 derrière Alstom(+69%) et EDF (+55%). Albert Frère pourrait même encore monter dans Lafarge en 2007 et flirter avec les 20%.

En revanche, pas question d'investir dans le constructeur britannique de voiture de sport et de luxe Aston Martin, détenu par le géant américain Ford qui souhaiterait le vendre. Une telle hypothèse avait été évoquée en octobre en marge de l'annonce de la création d'une société d'investissements commune entre Albert Frère et l'homme d'affaires français Bernard Arnault, PDG du géant du luxe LVMH. Le dossier Aston Martin n'aurait jamais été étudié par le groupe belge.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :