Air France profite des synergies de fusion avec KLM

 |   |  320  mots
La compagnie aérienne française a augmenté son bénéfice d'exploitation de 76% sur les neuf premiers mois de son exercice 2005/2006 décalé. Le groupe bénéficie de synergies grâce à son rapprochement avec KLM. Le trafic devrait être plus faible pour le trimestre en cours.

Les synergies créées grâce à la fusion entre Air France et KLM commencent à se sentir dans les comptes. La compagnie aérienne a publié sur les neuf mois de son exercice décalé (clos au 31 mars 2006) un bénéfice d'exploitation de 940 millions d'euros, en très forte hausse de 76,7% par rapport à celui de l'exercice précédent.

Le groupe profite ainsi des synergies de rapprochement entre Air France et la compagnie néerlandaise KLM achetée en 2003. Le groupe avait annoncé que l'ensemble des synergies des deux compagnies devrait s'élever sur l'exercice 2005/2006 à 295 millions d'euros (voir ci-contre).

De son côté, le bénéfice net s'établit à 906 millions d'euros sur neuf mois, en hausse de 23,9% par rapport à la même période de l'an passé. Le bénéfice net profite quant à lui de la plus-value de cession de 540 millions d'euros enregistrée grâce à Amadeus (voir ci-contre). Si les bénéfices n'ont pas été touchés par la hausse du prix du pétrole, Air France-KLM a tout de même enregistré une augmentation de sa facture pétrolière de 29,3% à 2,72 milliards d'euros à cause d'un effet prix de 42%.

Pour l'exercice global 2005/2006 qui sera clos le 31 mars, Air France-KLM vise un bénéfice d'exploitation "supérieur à 900 millions d'euros" alors qu'il a déjà enregistré un bénéfice opérationnel de 940 millions d'euros. La prudence est donc de mise pour son président Jean-Cyril Spinetta qui se méfie de la baisse du trafic au quatrième trimestre (janvier à mars inclus).

Air France-KLM indique que "la saisonnalité de l'activité pèse traditionnellement sur les résultats du quatrième trimestre. En outre, le mois de mars devrait voir son trafic affecté par les effets calendaires liés au positionnement, cette année, des vacances de Pâques en avril".

A la Bourse de Paris, le titre Air France-KLM a clôturé en baisse de 1,82% à 19,94 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :