Le rapprochement DCN-Thales approuvé

 |   |  433  mots
Le conseil d'administration de DCN (ex-direction des constructions navales) a approuvé lundi soir le projet de rapprochement avec le groupe d'électronique professionnelle Thales, malgré l'opposition des administrateurs salariés, selon un communiqué du groupe public d'armement naval.Les six représentants du personnel au conseil d'administration (2 CGT, 2 CFDT, 1 Unsa, 1 CGC) ont voté contre le projet baptisé "Convergence", qui a recueilli six voix dont celle prépondérante du président Jean-Marie Poimboeuf. Les six représentants de l'Etat n'ont pas pris part au vote. Le rapprochement DCN-Thales prévoit que Thales prenne une participation de 25% au capital de DCN, en échange de l'apport à DCN de la société Thales Naval France (TNF) hors équipement et des 50% détenus par ce groupe dans la filiale commune Armaris, spécialisée dans la commercialisation des navires de guerre, et du versement par Thales d'une soulte à l'Etat. DCN va aussi acquérir les 35% de Thales dans la société commune "MO PA-2" assurant la maîtrise d'oeuvre du second porte-avions français", ajoute DCN dans son communiqué.Les organisations syndicales avaient tenté à plusieurs reprises de freiner le processus de validation de l'accord avec Thales dont le principe avait été annoncé le 15 décembre 2005. Le comité central d'entreprise (CCE) de DCN et deux syndicats du groupe, l'Unsa et la CGT, avaient en dernier lieu fait appel vendredi d'une décision de justice validant l'avis du CCE du 13 octobre.Ces syndicats contestent qu'il y ait eu alors un vote formel du CCE, indispensable pour aller de l'avant et tenir le conseil d'administration. L'appel n'est pas suspensif et l'audience devrait avoir lieu mardi devant la Cour d'appel de Paris.La direction de DCN a qualifié la réunion du conseil d'adminsitration "d'étape importante", tout en rappelant que l'Etat restait actionnaire de DCN à 75%. "Ce projet permettra le renforcement de l'industrie navale française qui se retrouve ainsi en mesure d'offrir des solutions globales à ses clients partout dans le monde", ajoute DCN dans son communiqué.DCN a indiqué que "les modalités et le calendrier de la mise en oeuvre de +Convergence+ sont en cours de finalisation". La signature, d'abord prévue à l'été puis fin octobre, a été différée jusqu'à la fin de l'année. L'alliance risque maintenant de n'entrer en vigueur qu'au premier trimestre 2007, selon des sources concordantes.Les deux parties se refusent toujours à donner des informations sur les valorisations prévues. Certains estimaient en octobre que DCN serait valorisée à environ 2,3 milliards d'euros (trésorerie incluse), l'apport de TNF représenterait environ 480 millions et la soulte pourrait être légèrement inférieure à 100 millions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :