Les syndicats d'Alcatel-Lucent maintiennent la pression sur la direction

Ils ont estimé vendredi à l'issue du comité de groupe européen ne pas avoir eu toutes les réponses concernant la raison des 4.500 suppressions de postes en Europe. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi à Lannion contre le plan de 1.500 suppressions d'emplois en France.

Les syndicats d'Alcatel-Lucent ont indiqué vendredi, au sortir d'un comité de groupe européen, n'avoir pas obtenu toutes les réponses qu'ils souhaitaient de la part de la direction sur la justification des 4.500 suppressions de postes sur le continent. "Nous avons obtenu des informations complémentaires sur les réductions d'emplois par sous-activités mais ne savons pas ce qui est lié aux recouvrements à la suite de la fusion entre Alcatel et Lucent, à la situation économique difficile, aux stratégies pour les différentes activités", estime Alain Hurstel, secrétaire (CFDT) du comité européen.

Du coup, les syndicats maintiennent leur recours en justice. Le comité européen a déposé un référé contre la direction de l'équipementier en télécommunications, dont l'examen a été repoussé au 3 avril. Ils poursuivent également la mobilisation. Entre 3.000 et 5.000 personnes ont manifesté samedi à Lannion (Côtes d'Armor) contre le plan de suppression de 1.500 emplois en France d'Alcatel-Lucent.

De son côté, la direction a estimé que les questions à l'ordre du jour du comité européen "ont été épuisées" et qu'il n'y avait "pas de suite prévue au niveau européen". Selon la CFDT, "la direction aimerait passer rapidement aux procédures au niveau national". "Nous allons rester mobilisés car il est inadmissible que des activités stratégiques (recherche et développement, technologies de pointe...) soient délocalisées", a annoncé Alain Hurstel.

Selon les premières conclusions d'un expert mandaté par le comité européen, les effectifs d'Alcatel-Lucent dans les pays à bas coût vont se retrouver "surdimensionnés" par rapport au chiffre d'affaires que dégagent ces pays.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.