British Airport Authorities menacé de démantèlement

 |   |  192  mots
Le principal opérateur des aéroports britanniques est accusé par les compagnies aériennes d'offrir des prestations chères et de mauvaise qualité. Les autorités de la concurrence britanniques doivent rendre public cette semaine une enquête sur BAA.

Le principal opérateur des aéroports britanniques British Airport Authorities (BAA) pourrait être démantelé, si l'on en croit le Financial Times. Dans son édition du week-end, le quotidien britannique affirme que ce scénario est l'un de ceux envisagés par les autorités de la concurrence britanniques, lesquelles vont publier cette semaine une enquête sur BAA.

L'entreprise, qui gère sept aéroports au Royaume-Uni dont celui d'Heathrow est sous le feu des critiques des compagnies aériennes. Celles-ci reprochent à BAA ses tarifs élevés en échange d'un service jugé très défaillant. Pas plus tard que vendredi, Willie Walsh, directeur général de British Airways, estimait "inacceptable" les prestations en vigueur à l'aéroport d'Heathrow, réclamant des investissements en personnel et en équipements.

BA, mais aussi Virgin Atlantic et Américan Airlines ont fait valoir leurs propositions auprès des autorités de la concurrence, plaidant en faveur de la fin du monopole de BAA sur les aéroports britanniques. Pour elles, le manque de compétitivité résulte en partie des mauvaises prestations de ces aéroports, conséquence d'une mauvaise gestion par BAA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :