Pierre & Vacances se renforce en Belgique

 |   |  298  mots
Le groupe de loisirs rachète pour 150 millions d'euros le groupe belge Sunparks qui détient quatre villages de type Center Parcs. En 2006, le groupe Sunparks a accueilli 450.000 clients représentant 1 800 000 nuitées vendues.

Pierre & Vacances se renforce en Belgique. Le groupe de loisirs dirigé par Gérard Brémond annonce ce vendredi le rachat du groupe belge Sunparks sur base d'une valeur d'entreprise de 150 millions d'euros, dette comprise. Dans un communiqué, le groupe de loisirs précise que cette opération devrait avoir une "incidence positive" sur ses résultats dès l'exercice 2007-2008.

Sunparks représente quatre villages de type Center Parcs, de catégorie 3-4 étoiles, souligne Pierre & Vacances. Deux villages sont localisés dans des sites balnéaires de la mer du Nord, les deux autres dans les Ardennes et en Campine. "En 2006, le groupe Sunparks a accueilli 450.000 clients (1.800 000 nuitées vendues) et a commercialisé ses séjours à 80% en direct (40% sur Internet). Le chiffre d'affaires s'est élevé en 2006 à 39 millions d'euros (dont 70% provenant de la location et 30% des activités de services) et l'Ebitdar à 12,5 millions d'euros", poursuit le groupe. "L'offre est composée au total de 1.683 "cottages" et 50 chambres d'hôtel ainsi que de nombreux équipements de loisirs couverts", indique Pierre et Vacances, ajoutant avoir "identifié d'importants leviers d'amélioration des résultats de Sunparks". "Conformément à la politique du groupe de ne pas conserver la propriété des actifs exploités, ceux-ci devraient être cédés avant la fin de l'année" précise encore le groupe de Gérard Brémond.

"Par cette acquisition, Center Parcs Europe se renforce sur le marché belge et élargit son offre 3-4 étoiles, proche des villages Sunparks et complémentaire par ces localisations", souligne Pierre & Vacances qui rappelle Center Parcs Europe exploite aujourd'hui 16 villages dont 12 sont classés en 5 étoiles et 4 en 3-4 étoiles. Le français a réalisé au deuxième trimestre de son exercice 2006-2007 (clos le 31 mars) un chiffre d'affaires de 307,1 millions d'euros (+3,7%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :