Japon : les prévisions de croissance sont nettement abaissées

Pour l'exercice en cours, la croissance n'atteindrait que 1,3%, au lieu de 2,1%, et pour l'année suivante 2% au lieu de 2,2%. C'est surtout l'immobilier qui plombe les prévisions du gouvernement.

Pour une entreprise, on appellerait cela un "profit warning". Le gouvernement japonais a annoncé ce mercredi anticiper une croissance de 2% du PIB de l'archipel sur l'exercice qui débutera au 1er avril et a fortement abaissé ses prévisions portant sur l'exercice en cours. Tokyo table désormais sur une croissance de 1,3% pour l'exercice clos le 31 mars, contre une précédente prévision de 2,1%.

Le gouvernement prévoyait auparavant une amélioration de 2,2% sur l'année 2008-2009. "Le secteur des entreprises va rester solide et la consommation des ménages se renforcer progressivement, sur fond de reprise de l'économie mondiale sur l'exercice 2008-2009", explique le gouvernement dans un communiqué. "Les efforts du gouvernement et de la Banque du Japon vont permettre un renforcement de la croissance, tirée par la demande du secteur privé."

Les autorités arguent du ralentissement du marché immobilier pour justifier leur forte révision des prévisions pour l'exercice en cours. Les dépenses de construction sont ainsi attendues en repli de 12,7% sur l'exercice, en raison d'une modification réglementaire entrée en vigueur en juin, avant de rebondir de 9% l'année suivante.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.