EDF finalise une cession d'actifs au Mexique pour 1 milliard d'euros

 |   |  157  mots
EDF a annoncé ce vendredi la finalisation d'une cession d'actifs au Mexique, pour une valeur de 1 milliard d'euros, à Gas Natural. Cette opération s'inscrit dans une stratégie de recentrage en Europe et dans le nucléaire.

Le groupe énergétique français EDF a annoncé la finalisation de la cession de ses actifs au Mexique, valorisés à 1 milliard d'euros, au groupe espagnol Gas Natural. L'accord, annoncé le 25 octobre dernier, était en attente d'approbation par le conseil d'administration d'EDF et les autorités françaises et mexicaines.

Selon un communiqué, la transaction porte sur cinq centrales de production à cycle combiné gaz d'une puissance totale de 2.233 mégawatts (MW) (Saltillo, Altamira 2, Rio Bravo 2, Rio Bravo 3, Rio Bravo 4), et sur la société Comego qui exploite ces centrales ainsi qu'un gazoduc de transport de gaz naturel de 53 km (Gasoducto del Rio).

EDF était présent au Mexique depuis 1998, suite à la privatisation du secteur de la production électrique par le gouvernement mexicain. Cette opération s'inscrit dans la stratégie menée par l'électricien français pour "un recentrage de ses activités en Europe et la participation à la relance du nucléaire dans le monde."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :