Sogeti s'engage à recruter toute une promo d'ingénieurs pas encore diplômée

 |   |  266  mots
L'entreprise participera à la sélection et à la formation des futurs consultants.

Sogeti prend l'engagement de recruter une promotion entière de futurs spécialistes en informatique formés par Polytech' Grenoble, l'école d'ingénieurs de l'université Joseph Fourier. C'est la première fois qu'une entreprise assure embaucher 120 à 125 jeunes qui rentrent cette année dans l'enseignement supérieur et en sortiront en 2010 sans en connaître évidement ni les qualités, ni les défauts. Le pôle Rhône-alpin de Sogeti, pilote de l'opération, doit recruter au total 183 nouveaux salariés en 2007 et le même nombre en 2008.

Certes, le groupe, qui emploie déjà plus de 16.000 salariés et entretient de longue date des relations avec les écoles, connaît bien les qualités "techniques" des futurs jeunes ingénieurs de Polytech. Mais il ne sait rien de ce qui fait la valeur d'un consultant: sa "personnalité", son savoir-être.

Les deux partenaires se sont donnés les moyens de forger cette "personnalité". Dès l'entrée, "Sogeti participe à la sélection des étudiants en participant à la définition de critères communs avec nous", explique Daniel Cordary, directeur de Polytech' Grenoble. Sogeti participe, ensuite, à la formation des étudiants. "Nous organisons, notamment, des cours, des coachings et des cas pratiques pour préparer les étudiants aux présentations en entreprise", explique Philippe Rochet. Cela n'a l'air de rien, mais il s'agit pourtant de la première mission d'un consultant: vendre des services à l'aide de "slides" commentés debout face à un public de clients. Tous les étudiants ne seront pas candidats chez Sogeti mais tous connaîtront ainsi les subtilités du travail en SSII.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :