Sainsbury objet de convoitises des fonds d'investissement

 |   |  293  mots
KKR, CVC et Blackstone ont annoncé qu'ils étudiaient l'opportunité de lancer une offre sur le troisième distributeur britannique. Le titre Sainsbury s'envole (+15%) pour afficher un plus haut depuis huit ans en Bourse de Londres.Sainsbury est valorisé près de 15 milliards d'euros.

Comme le laissait présager l'envolée du cours de Bourse du groupe Sainsbury dès l'ouverture des marchés, le groupe de distribution britannique pourrait bien être racheté. Trois fonds de capital-investissement: KKR (Kohlberg Kravis Roberts), CVC et Blackstone ont annoncé ce matin qu'ils étudiaient conjointement une offre éventuelle sur le troisième groupe de supermarchés en Grande-Bretagne.

"Aucune décision n'a été prise concernant les mérites relatifs d'une offre et nous ne pouvons donc apporter la garantie qu'une offre sur Sainsbury sera formulée au final", précisent les trois fonds dans leur communiqué. Il n'empêche ! La nouvelle a propulsé l'action Sainsbury à un plus haut de huit ans en Bourse de Londres dans la matinée, soit une envolée de 18% à 526,50 pence, valorisant la société 9,7 milliards de livres sterling, soit 14,6 milliards d'euros. A mi-journée, le titre gagne encore 15%, à 511,50 pence.

Selon le quotidien britannique "The Times" daté de ce vendredi, les fonds Apax et Cinven et trois hommes d'affaires du secteur de la distribution - John Lovering, Tom Hunter et Archie Norman - s'intéresseraient également à Sainsbury. La thèse d'un rachat prochain avait été alimenté ces derniers jours par la cession de titres réalisée par la famille Sainsbury qui hier indiquait avoir réduit sa participation de 16% à 13,89% dans le groupe qu'elle a fondé.

Cette manifestation d'intérêt pour Sainsbury rejaillit sur tout le secteur, particulièrement sur les valeurs britanniques de la grande distribution. En milieu de journée, le numéro un britannique, Tesco, voyait son cours de Bourse gagner plus de 5% à 442,25 pence tandis que le titre William Morrison bondissait de 7,13% à 304,25 pence. Tout le secteur européen profite de la nouvelle, l'indice sectoriel Dow Jones Stoxx 600 gagnant plus de 4% à la mi-journée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :