Contrats pétroliers en vue entre le Vénézuela et la Chine

Le président vénézuélien Hugo Chavez veut réduire sa dépendance envers son adversaire américian qui lui achète l'essentiel de son pétrole. Il espère pour cela s'entendre avec Pékin.

Le Venezuela a annoncé samedi qu'il travaillait sur plusieurs contrats pétroliers avec la Chine, signe de la volonté de son président, Hugo Chavez. Celui-ci, en opposition farouche avec Washington, veut réduire sa dépendance envers les Etats-Unis, principal débouché de son pétrole. Il espère livrer un million de barils de pétrole par jour à la Chine d'ici 2012.

Le groupe pétrolier public chinois China National Petroleum Corp., (CNPC) souhaite mettre en oeuvre la construction par le Venezuela de trois raffineries en Chine et d'une "super-flotte" de pétroliers.

La forte croissance économique de la Chine en a fait le deuxième consommateur de pétrole au monde. Le Venezuela était en janvier le cinquième exportateur de pétrole vers les Etats-Unis. Des analystes estiment sa production à environ 2,7 millions de barils par jour.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.