Cinq nouveaux pays vont négocier leur adhésion à l'OCDE

 |   |  278  mots
L'OCDE a invité cinq nouveaux pays, la Russie, le Chili, l'Estonie, Israël et la Slovénie, à entamer des négociations en vue de leur adhésion. La dernière adhésion, la Slovaquie, remonte à 2001.

L'OCDE, "club" des pays les plus développés, va s'ouvrir à cinq nouveaux Etats. La Russie, le Chili, l'Estonie, Israël et la Slovénie ont été invité à négocier leur entrée dans l'Organisation pour la coopération et le développement économiques. Composé à l'origine de vingt membres fondateurs, l'OCDE compte actuellement trente pays.

Les pays de l'OCDE ont décidé d'inviter le Chili, l'Estonie, Israël, la Russie et la Slovénie à ouvrir des discussions pour l'adhésion à l'organisation", a annoncé ce mercredi dans un communiqué le ministre espagnol de l'Economie, Pedro Solbes, qui présidait la réunion ministérielle de l'OCDE, à Paris. Les trente membres actuels de l'OCDE ont également "offert un engagement renforcé, en vue d'une éventuelle adhésion, à l'Afrique du sud, au Brésil, à la Chine, à l'Inde et à l'Indonésie", ajoute le communiqué.

Basée au château de La Muette, à Paris, l'OCDE est définie comme une organisation internationale de pays développés, qui ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché. Les pays membres paient des frais basés sur leur PIB annuel, leur permettant d'entrer dans un club qui multiplie leurs opportunités d'investissements.

Dixième économie mondiale, la Russie est le plus grand exportateur d'énergie et pourrait afficher une croissance de 6,5% cette année. "Il s'est produit ce que nous attendions depuis onze ans", a déclaré un haut responsable des affaires étrangères russes à l'agence Interfax. Le dernier pays à avoir intégré l'OCDE est la Slovaquie en 2001, dans le sillage d'une série de cooptation d'ancien pays du bloc soviétique (Pologne, République tchèque et Hongrie).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :