Bond des bénéfices annuels de Generali France

La filiale française de l'assureur transalpin a vu son chiffre d'affaires progresser en 2006 de 6% et son bénéfice net bondir de 38% grâce à lamélioration de ses fondamentaux.

L'assureur Generali France, filiale française du groupe italien Generali, - qui a fait beaucoup parlé d'elle grâce à une campagne de publicité avec le célèbre footballeur français Zinédine Zidane - a dégagé en 2006 un bénéfice net en hausse de 38% à 405 millions d'euros. Il dit prévoir de "poursuivre le développement de son activité à un rythme soutenu" en 2007. Le chiffre d'affaires réalisé sur les deux premiers mois de 2007 est d'ailleurs en progression de 19%, "tiré par la forte hausse de la collecte en assurance vie (+28%), dans un marché baissier (-7%)" souligne la filiale française de l'sasureur transalpin.

Le chiffre d'affaires a, lui, progressé de 6% à 14,2 milliards d'euros, tiré par l'assurance vie (+8%), alors que l'assurance de dommages est quasiment stable (+1%). La filiale indique avoir "conforté sa place de deuxième assureur généraliste du marché français" en 2006.

"La forte croissance de notre rentabilité tient exclusivement à l'amélioration des fondamentaux du métier, les plus-values y entrant pour une faible part (16% du résultat opérationnel)", déclare le PDG de Generali France Claude Tendil dans le communiqué. Le ratio combiné net (prestations pour sinistres et frais généraux rapportés au total des primes) s'améliore de 1,2 point à 97,7%.

Le chiffre d'affaires réalisé sur les deux premiers mois de 2007, en progression de 19% sur un an, "confirme cette tendance, essentiellement tiré par la forte hausse de la collecte en assurance vie (+28%), dans un marché baissier (-7%)".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.