L'action JCDecaux portée par les bons chiffres semestriels

 |   |  448  mots
Le groupe français d'affichage et de mobilier urbain JCDecaux enregistre un bénéfice net pour le premier semestre de 114,1 millions d'euros, en hausse de 7,3% sur un an et confirme son objectif annuel de croissance entre 7 et 8%. Du coup, le titre a gagné 4,71% ce mercredi.

Le groupe français d'affichage et de mobilier urbain JCDecaux a publié, ce mercredi, un bénéfice net pour le premier semestre de 114,1 millions d'euros, en hausse de 7,3% sur un an. Le groupe, qui gère les Vélib à Paris, a confirmé son objectif annuel de croissance interne comprise entre 7 et 8%.

Le résultat d'exploitation a progressé de 3,5%, à 175,7 millions d'euros. Ces chiffres sont supérieurs aux attentes des analystes: le consensus cité par Aurel Leven tablait sur un bénéfice net stable, à 106 millions d'euros, et sur un résultat d'exploitation de 172 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires, déjà annoncé, s'est établi à 1,019 milliard d'euros, en hausse de 7,7% (6,9% à périmètre et taux de change constants). Le groupe mise sur "le dynamisme du segment transport, la hausse attendue du taux de croissance du chiffre d'affaires mobilier urbain et l'amélioration du marché publicitaire en France", selon Jean-François Decaux, président du directoire du groupe.

Au premier semestre, la marge opérationnelle a gagné 5,7%, à 280 millions d'euros, soit un taux de 27,5% du chiffre d'affaires (contre 28% au premier semestre 2006). Ce recul s'explique par la diminution du taux de marge de l'activité mobilier urbain, liée aux récents renouvellements de contrats en France qui se sont traduits par des charges accrues et un marché publicitaire difficile, précise JCDecaux.

En revanche, "des progressions à deux chiffres de la marge opérationnelle ont été enregistrées dans de nombreux pays européens, notamment en Allemagne, en Belgique, en Scandinavie et en Europe de l'Est, tandis qu'au Royaume-Uni, la croissance de la marge opérationnelle s'est avérée solide".

Sur l'ensemble de l'activité mobilier urbain, la marge opérationnelle s'établit à 210,7 millions d'euros, en hausse de 1,5%, faisant ressortir un taux de 41,3% (contre 42,7% un an plus tôt). A l'inverse, l'affichage a "bénéficié d'un levier opérationnel particulièrement fort", avec une marge de 43,4 millions d'euros, en hausse de 25,8% (soit 17,9% du chiffre d'affaires), une amélioration due à "la politique d'investissements privilégiant la qualité des emplacements ainsi qu'une gestion rigoureuse des coûts et du patrimoine", notamment au Royaume-Uni, en Espagne et en France, selon le communiqué.

Enfin, le transport a quant à lui réalisé une marge de 25,9 millions d'euros, en progression de 13,1%, soit un taux de 9,7%. "2007 est une année importante pour notre groupe, marquée par le renouvellement de contrats-clés en France et par la poursuite de notre expansion à l'international, notamment dans les pays émergents", commente Jean-François Decaux, dont le groupe vient de signer un contrat publicitaire exclusif de quinze ans avec le métro de Shanghaï.

Le titre JCDecaux a fort bien réagi à ces annonces ce mercredi à la Bourse de Paris. L'action a gagné 4,71% à 23,32 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :