Maurel & Prom : les cessions d'actifs pèsent sur le chiffre d'affaires

 |   |  151  mots
Maurel & Prom subit une forte baisse de son chiffre d'affaires au premier trimestre. Une diminution qui s'explique par la diminution importante de la production de la compagnie pétrolière après la vente d'une partie de ses champs en Afrique.

L'explorateur pétrolier Maurel & Prom accuse une forte baisse de 63% de son chiffre d'affaires pour le premier trimestre. Il passe de 160,6 millions d'euros à 60,1 millions d'euros.

Cette mauvaise performance s'explique en fait par la baisse significative de sa production, après la vente de champs pétrolifères au Congo et une diminution de sa production en Amérique latine.

La moitié de ce recul est à mettre sur le compte de la vente des concessions M'Boundi et Kouakouala en République du Congo à l'italien Eni. L'activité de l'entreprise est également amputée de sa production au Venezuela, qui n'est plus incluse dans ses résultat depuis le 1er avril 2006. En outre, Maurel & Prom a souffert de la rétrocession de son site de Tello à la Colombie en février dernier. En outre, la faiblesse du dollar et des cours du pétrole a contribué à peser sur les chiffres du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :