Les quotidiens sont toujours autant lus en 2006

Si le lectorat de la presse quotidienne a été stable en 2006, en très légère baisse de 0,6%, on note une importante disparité par famille de presse. Les quotidiens gratuits ont vu ainsi leur audience augmenter de 4,3% alors que les quotidiens régionaux affichent une baisse de 1,7%

SI les Français préfèrent les magazines, ils n'en délaissent pas pour autant la presse quotidienne. En 2006, les quotidiens, qu'ils soient nationaux, régionaux ou gratuits, ont attiré chaque jour 23,25 millions de lecteurs (âgés de 15 ans et plus), soit une légère baisse par rapport à la dernière enquête portant sur la période juillet 2005-juin 2006, selon l'étude Epiq. Réalisée par TNS Sofres, Epiq (étude de la presse d'information quotidienne) réunit quatre familles de presse: PQN (presse quotidienne nationale), PQR (presse quotidienne régionale), PQUG (Presse quotidienne urbaine gratuite) et PHR (presse hebdomadaire régionale).

Par famille de presse, après avoir enregistré une baisse de 1,1% en 2006, le lectorat des quotidiens nationaux s'est très légèrement redressé, avec une petite hausse de 0,7%, soit un total de 8,1 millions de lecteurs. Les quotidiens régionaux ont quant à eux vu baisser leur audience de 1,7%, à 17,7 millions de lecteurs. Les grands gagnants sont les gratuits avec un lectorat en hausse de 4,3% à 3,1 millions de lecteurs. Cette nouvelle progression est notamment liée "à la nouvelle implantation de 20 Minutes à Strasbourg", a souligné Stanislas Seveno, directeur du département média de TNS Sofres, lors de la présentation de l'étude. Néanmoins en Ile-de-France, où l'implantation des gratuits est plus ancienne, on note un certain tassement du phénomène.

Par titres, L'Equipe reste en tête des quotidiens nationaux avec 2,5 millions de lecteurs, en hausse de 2,9%. Il est suivi par le Parisien/Aujourd'hui en France (2,1 millions, -0,8%), Le Monde (1,9 million, +2,9%), Le Figaro (1,2 million, -0,2%), Libération (801.000 lecteurs, -0,9%), Les Echos (685.000, +8,7%), La Tribune (411.000, -0,2%), La Croix (381.000, +3,3%), L'Humanité (330.000, -5,4%) et France Soir (253.000, -10,6%). L'audience des deux grands quotidiens gratuits dépasse celle de la plupart de leurs concurrents de la presse nationale payante. 20 Minutes se classe en tête de cette catégorie, avec 2,16 millions de lecteurs (+8,1%), tandis que Metro progresse de 7,4%, avec 1,59 million de lecteurs.

Sans surprise, parmi les quotidiens régionaux, Ouest France (2,3 millions de lecteurs, cumul 2005-2006) reste indétrônable sur la première marche du podium. Le quotidien breton devance largement La Voix du Nord (1,05 million), Sud Ouest (1,04 million) et le Dauphiné Libéré (901.000 lecteurs).

Enfin, pour mieux tenir compte de la stratégie des journaux, l'étude a intégré de nouveaux indicateurs, permettant de prendre en compte pour chaque titre l'audience de l'ensemble des produits associés à la marque (édition papier, mais aussi site Internet et suppléments hebdomadaires). Globalement, les suppléments et les sites Internet permettent d'accroître l'audience de la presse de quelque 6%, mais l'influence d'Internet, sur lequel mise particulièrement la presse, reste à ce jour limitée (+2%). Mais ce chiffre traduit là encore des disparités puisque grâce à son site Web, le quotidien national voit en moyenne son audience progresse de 8,5% alors que la croissance n'est que de 1,4% pour le quotidien régional et de 2,4% pour le quotidien gratuit.

L'Equipe reste encore la marque championne car en tenant compte de son supplément L'Equipe Magazine et de son site Web, l'audience du quotidien sportif atteint 7,78 millions de lecteurs. Loin devant Le Monde (4,58 millions de lecteurs), Le Figaro (4,58) ou encore Le Parisien Aujourd'hui en France (4,44 millions). La Tribune voit son audience progresser à 1,237 million de lecteurs.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.