Nouveaux records pour le baril de Brent à 87,34 dollars et pour le WTI à 90,46

 |   |  206  mots
A Londres, le baril de Brent a dépassé les 87 dollars ce jeudi soir. Dans la foulée, le pétrole américain WTI a lui aussi battu son record en atteignant 90,46 le baril. La baisse des stocks américains, annoncée mercredi, continue à pousser le marché à la hausse.

Le pétrole flambe toujours. Le prix d'un baril de Brent de la Mer du Nord a battu un nouveau record ce jeudi soir à Londres, en dépassant les 87 dollars (87,34) après avoir franchi quelques heures plus tôt pour la première fois la barre des 86 dollars. A New York, le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre a lui aussi atteint un nouveau record à 90,46 dollars.

Les prix sont soutenus par la baisse des stocks pétroliers américains survenue la semaine dernière et annoncée mercredi par le département américain de l'Energie. Les réserves de brut des Etats-Unis ont reculé de plus de 5 millions de barils la semaine dernière, et celles de produits distillés de 1,8 million de barils, sur un marché déjà préoccupé par l'adéquation de l'approvisionnement à l'approche de l'hiver.

"Le déclin des stocks de brut et de produits pétroliers était assez marqué, et inattendu", a souligné Dariusz Kowalzcyk, analyste chez CFC Seymour Securities, cité par l'AFP (Agence France Presse). "Cela met en lumière l'étroitesse de l'approvisionnement".

Les tensions entre Turcs et Kurdes au nord de l'Irak et la menace de sanctions contre l'Iran alimentent également les tensions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :