La Déclaration de Berlin fixe à 2009 l'entrée en vigueur d'un nouveau traité

Ce texte, adopté dimanche pour les 50 ans de l'Europe par les 27 chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne, prévoit également de concilier "réussite économique et réalité sociale".

"Cinquante ans après la signature des traités de Rome, nous partageons l'objectif d'asseoir l'Union européenne sur des bases communes rénovées d'ici les élections au Parlement européen de 2009", affirme la Déclaration de Berlin, adoptée dimanche par les 27 chefs d'Etats et de gouvernement de l'Union européenne.

Par cette phrase, les 27 pays de l'Union s'engagent à tout faire pour qu'entre en vigueur à cette date un nouveau traité facilitant le fonctionnement des institutions européennes, et remplaçant le traité constitutionnel rejeté en 2005 par référendum en France et aux Pays-Bas.

La Déclaration de Berlin ouvre ainsi officiellement la renégociation du texte, dont la chancelière allemande a souligné qu'elle voulait préserver la substance, même si certains pays y rechignent, comme la Grande-Bretagne, la Pologne ou la République tchèque. Pour autant, il n'est nullement fait référence à une quelconque "constitution".

"Notre chance pour nous, citoyennes et citoyens de l'Union européenne, c'est d'être unis", souligne la déclaration, adoptée à l'issue de difficiles tractations entre Berlin et les capitales de l'UE ces dernières semaines. "Nous devons relever de grands défis qui ignorent les frontières nationales. Notre réponse c'est l'Union européenne. Ce n'est qu'ensemble que nous pourrons préserver notre idéal européen de société dans l'intérêt de tous les citoyens de l'Europe. Ce modèle européen concilie réussite économique et solidarité sociale".

Angela Merkel, présidente en exercice du Conseil européen, José Manuel Barroso, président de la Commission européenne et Hans-Gert Pöttering, président du Parlement européen ont signé le texte au nom des trois institutions de l'UE, en même temps qu'il était lu publiquement.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.