Verizon s'offre Rural Cellular pour 2,67 milliards de dollars

Le deuxième opérateur télécom des Etats-Unis lance une OPA sur Rural Cellular pour 2,67 milliards de dollars en cash et reprise de dette. Par ailleurs Verizon annonce une hausse de son bénéfice net conformément aux attentes des analystes

Verizon continue de tisser sa toile de clients en zones rurales. Le deuxième opérateur télécom des Etats-Unis Verizon via sa filiale Verizon Wireless - détenue à 55% par Verizon et 45% par Vodafone- a annoncé l'acquisition de l'opérateur Rural Cellular pour 2,67 milliards de dollars, dette comprise. L'offre, qui devrait être bouclée au premier semestre 2008, consiste en un rachat des titres Rural Cellular pour 45 dollars par action, soit 757 millions de dollars. Cela représente une prime de 41% sur le cours de clôture de Rural Cellular vendredi soir à New York (31,88 dollars).

Cette acquisition complète la présence de l'opérateur en zones rurales, et ajoutera 700.000 abonnés à la clientèle de Verizon Wireless, qui est déjà le premier opérateur de téléphonie mobile aux Etats-Unis. Verizon Wireless, qui comptait à fin juin 62,1 millions de clients dans sa base d'abonnés, entend dégager 1 milliard de dollars de synergies de ce rachat.

Par ailleurs à cette opération de croissance externe, Verizon a publié un bénéfice net conforme aux attentes du marché pour le deuxième trimestre, porté par la croissance de son chiffre d'affaires et plus particulièrement par une forte activité dans la téléphonie mobile.Le bénéfice net s'est établi à 1,7 milliard de dollars, en hausse de 4,5% sur un an. Par action, le bénéfice revient à 58 cents, identique aux prévisions moyennes du marché.

Le chiffre d'affaires s'est inscrit en hausse de 6,3% sur un an, à 23,3 milliards de dollars, un peu supérieur aux 22,9 milliards envisagés par les analystes. Ces revenus masquent une disparité entre la division téléphonie fixe, principal contributeur au chiffre d'affaires de Verizon, dont les ventes ont reculé d'une année sur l'autre. La téléphonie mobile en revanche a vu ses revenus bondir.

La téléphonie fixe affiche un chiffre d'affaires de 12,6 milliards de dollars, en recul de 1,1%. Verizon Wireless a dégagé des revenus de 10,8 milliards, en hausse de 17,1%. La division "corporate" du groupe affiche un manque à gagner de 200 millions de dollars Dans la téléphonie fixe, Verizon a expliqué le recul de ses ventes par un repli attendu des opérations de l'ex opérateur MCI - intégré par Verizon début 2006 - sur le marché de détail. L'opérateur a en revanche été plus performant dans ses services d'internet et de télévision via la ligne téléphonique (technologies ADSL et FiOS): le groupe dénombrait fin juin 7,7 millions de lignes ADSL, soit une hausse de 25,5% sur un an. Notamment, Verizon compte 1,3 million d'abonnés à ses services vidéo, entre son nouveau service FiOS TV (515.000 abonnés), et son offre de télévision par satellite.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.