Nouvelle découverte de pétrole par Total au large du Congo

 |   |  384  mots
cite>Total, principal producteur de pétrole au Congo, avec 130.000 barils équivalent pétrole par jour en 2006, annonce ce mercredi la quatrième découverte de pétrole sur une zone d'exploration en eau profonde au large des côtes de la République du Congo.Ce nouveau puits, nommé Cassiopée Est Marine-1, foré à 3.330 mètres, à environ 170 kilomètres des côtes, a produit au cours d'un test un débit d'environ 5.600 barils par jour, a indiqué le quatrième pétrolier mondial dans un communiqué. "L'évaluation des réserves associées à cette découverte est en cours", a-t-il ajouté.Après les découvertes des puits Andromède en 2000, Pégase Nord en 2004 et Aurige Nord en 2006, tous en cours de développement, Cassiopée Est Marine-1 est la quatrième découverte sur le permis Mer Très Profonde Sud (MTPS).Obtenu en mai 1997, le permis MTPS s'étend sur plus de 5.000 kilomètres carrés. Dans cette zone, les profondeurs d'eaux varient de 1.300 à 3.000 mètres. Total détient 40 % du projet aux côtés de l'italien Eni (30 %) et d'Esso, filiale du géant américain Exxon (30 %).C'est une période faste pour Total qui vient aussi de réaliser nouvelle découverte de pétrole à partir du onzième puits d'exploration sur le bloc 32, dans les eaux très profondes de l'offshore angolais, en coopération avec Sociedade Nacional de Combustiveis de Angola.Ce puits angolais, baptisé Colorau-1, et foré à une profondeur d'eau de 1.700 mètres, "a été testé à un débit de 2.130 barils par jour". "Des études techniques complémentaires sont actuellement en cours afin d'évaluer ces résultats prometteurs ; d'autres forages d'exploration sur le bloc sont également en cours et prévus" indique Total.Un autre intervenant français du pétrole a aussi des raisons de se réjouir ce mercredi. Il s'agit de Maurel et Prom. Il annonce avoir testé son puits de développement Onal-703 au Gabon avec un débit éruptif de 1.550 barils par jour d'huile sur l'intervalle supérieur et de 320 b/j sur l'intervalle inférieur des "grès de base" soit "les meilleurs résultats à ce jour" de son champ pétrolier gabonais. Du coup, le titre Maurel Prom, à 13h30, s'envole de 10,55% à 14,25 euros dans un marché en hausse d'environ 1%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :