La croissance indienne atteint 9,3% fin juin

 |   |  194  mots
L'économie indienne a enregistré une croissance de 9,3% sur un an au premier trimestre 2007-2008 (avril-juin), contre 9,1% au trimestre précédent. Les analystes s'attendaient à une décélération de la croissance, la politique monétaire de la banque centrale se faisant plus restrictive dans le but de juguler les tensions inflationnistes.Pourtant, la production industrielle est restée robuste tout comme le secteur des services et de l'agriculture. Le renchérissement du crédit n'a donc pas affecté l'économie indienne qui enregistre donc la deuxième plus forte croissance au monde, derrière le géant chinois.Les atouts de l'Inde sont, en effet, multiples. Tout d'abord, l'Inde tire profit d'une population de plus de 1 milliard d'habitants et d'une classe moyenne en plein essor. Selon Deepak Lalwani, collaborateur de la société d'investissements londonienne Astaire and Partners, la croissance indienne "a pour moteur la consommation: les revenus en hausse et une classe moyenne en expansion".La banque centrale, qui prévoit une croissance de 8,5% sur l'année, devrait resserrer très prochainement sa politique monétaire. Toutefois, l'inflation, qui atteint actuellement 4,1%, reste en deçà du plafond fixé à 5% par la banque centrale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :