L'argentin Techint fixe ses conditions au Venezuela pour l'entrée dans Sidor

 |  | 82 mots
Techint réclame au moins 2,4 milliards de dollars soit 1,6 milliard d'euros pour les 50% du groupe sidérurgique que lorgne le Venezuela.

Bras de fer entre le groupe industriel argentin Techint et les pouvoirs publics venezueliens qui veulent prendre 50% du capital de la société sidérurgique Sidor.

Techint réclame en effet au moins 2,4 milliards de dollars soit 1,6 milliard d'euros pour cette participation.

Sidot est contrôlé à près de 60% par Ternium, branche acier du groupe Techint qui entend conserver une minorité de blocage dans la société venezuelienne de production d'acier, l'une des plus importantes d'Amérique du Sud avec 15.000 salariés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :