EDF : chiffre d'affaires 2007 un peu meilleur que prévu

 |   |  213  mots
Le groupe Electricité de France (EDF) annonce pour 2007 un chiffre d'affaires en hausse de 1,2% à 59,6 milliards d'euros, supérieur aux attentes des analystes. Pour le quatrième trimestre, le chiffre d'affaires ressort en hausse de 5,1% à 16,99 milliards d'euros.

EDF a tenu ses promesses en 2007. Le groupe Electricité de France (EDF) annonce ce mercredi un chiffre d'affaires en hausse de 1,2% à 59,6 milliards d'euros, supérieur aux attentes des analystes. Pour le quatrième trimestre, le chiffre d'affaires ressort en hausse de 5,1% à 16,99 milliards d'euros.

Dans un communiqué, le producteur et distributeur d'électricité précise que la croissance organique ressort à 2,5%, dont 1% et 4,4% en Europe hors France. Les 10 analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 59,41 milliards (+0,8% en publié), la fourchette allant de 58,247 à 62,3 milliards.

En France, la croissance de 1% provient pour 0,6 point des ventes de gaz naturel et de services et pour 0,4 point de l'électricité. "Dans l'électricité, la croissance organique traduit l'impact de l'évolution des prix et des tarifs, malgré l'effet du tarif de transition, de la douceur du climat sur les ventes, en particulier au 1er semestre, et du recul sensible des ventes nettes sur les marchés de gros lié à la moindre disponibilité des installations de production", indique EDF.

En Europe hors France, le chiffre d'affaires s'établit à 26,1 milliards d'euros, en croissance organique de 4,4%. "Les activités électriques progressent et les activités gazières sont globalement en recul, en raison du climat doux sur le début de l'exercice, en particulier pour EnBW et Edison".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :