La confiance des consommateurs américains au plus bas depuis cinq ans

L'indice de confiance des consommateurs aux Etats-Unis, calculé par le Conference Board, est tombé en avril à 62,3, son niveau le plus bas depuis mars 2003, au début de la guerre en Irak. Le secteur immobilier est par ailleurs toujours déprimé, les prix des logements continuant à reculer nettement.

Les consommateurs américains n'ont toujours pas le moral. Leur confiance a continué de se dégrader en avril pour tomber à son niveau le plus bas depuis cinq ans, reflet notamment des craintes entourant le marché du travail. L'indice publié ce mardi par le Conference Board recule à 62,3 ce mois-ci, son niveau le plus bas depuis mars 2003, au début de la guerre en Irak, contre 65,9 en mars (révisé de 64,5,) et après 76,4 en février.

Les économistes tablaient sur une baisse à un niveau compris entre 61 et 62 points. Le sous-indice du sentiment sur la situation présente tombe à 80,7 contre 90,6 en mars (révisé de 89,2), et après 104,0 en février. La composante des anticipations se retrouve à 50,1 contre 49,4 en mars (révisé de 47,9) et 58 en février.

Ce n'est pas le secteur immobilier, toujours déprimé, qui va les rassurer. Les prix des logements ont en effet enregistré leur quatorzième mois consécutif de baisse en février, accusant un recul de 12,7% sur un an, selon l'indice S&P (Standard & Poor's)/Case-Shiller mesurant les prix dans les vingt plus grandes agglomérations américaines, publié ce mardi. L'indice des prix dans les dix plus grosses villes a encore plus reculé, chutant de 13,6% ce qui constitue une nouvelle baisse record.

Sur un mois, la baisse a atteint 2,6% dans les vingt principales agglomérations en février et 2,8% dans les dix plus grosses. "La chute ne semble pas terminée. Les prix des maisons individuelles continuent de baisser dans l'ensemble du pays", a estimé David Blitzer, le président du comité publiant l'indice chez S&P. "L'ensemble des vingt agglomérations sous revue ont accusé une baisse des prix en février par rapport à janvier, et sur un an la baisse concerne dix-neuf d'entre elles", a-t-il ajouté.

La seule région épargnée est celle de Charlotte, en Caroline du Nord, où les prix ont progressé de 1,5% sur un an. La baisse des prix dépasse désormais les 20% dans la région de Las Vegas (-22,8%), Miami (-21,7%) et Phoenix (-20,8%). Des baisses de 10% ou plus ont également été enregistrées dans les régions de Detroit, Los Angeles, Minneapolis, San Diego, San Francisco, Tampa et Washington.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.