Dépôt de bilan annoncé de DMC, l'ex champion français du textile

Le dossier DMC SA sera déposé au tribunal de commerce de Paris. DMC Tissus devrait connaître le même sort. Plus de 1.150 emplois sont menacés.

C'est la fin d'une saga de 250 ans. La société textile DMC SA , leader mondial du fil à broder, a annoncé ce mardi, lors d'un comité d'entreprise à Mulhouse, son berceau historique où travaillent 340 salariés, qu'elle allait déposer son bilan mercredi devant le tribunal de commerce de Paris, siège de l'entreprise.

Les syndicats s'attendent à la même décision pour DMC Tissus, la filiale sportswear du groupe textile. Le groupe est confronté à l'évolution des devises, à la hausse des coûts et à la concurrence des pays à bas prix notamment d'Asie.

DMC avait demandé jeudi dernier la suspension de la cotation de son titre en Bourse en raison des difficultés rencontrées et en prévison de "mesures de restructuration significatives".

Au premier semestre 2007: DMC SA a enregistré une marge opérationnelle positive de 2,8 millions d'euros alors que Loisirs et Création et DMC Tissus affichaient une marge négative (respectivement 1,6 million d'euros et 300.000 euros). Sur l'ensemble de l'année 2007, DMC SA a limité le recul de son chiffre d'affaires à 11,7% contre une baisse de 20,6% chez Loisirs et Création et une chute de 26% pour la branche tissus. Selon la fédération textile CGT, les magasins Loisirs et Création pourraient cesser leur activité. Le groupe DMC a subi au total un recul de 18,9% de son chiffre d'affaires en 2007, à 145,3 millions d'euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.