Accor révise en hausse ses prévisions de bénéfices 2007

 |   |  333  mots
Le groupe hôtelier français Accor a réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de 8,12 milliards d'euros, en croissance de 6,8%. Dans ces conditions, Accor révise à la hausse ses prévisions de résultat avant impôts à 900 millions d'euros, contre 870 à 890 millions d'euros anticipés en août dernier.

Accor avait vu trop juste. Finalement, son bénéfice avant impôts dépassera "légèrement" la barre des 900 millions en 2007. En août dernier, le groupe attendait entre 870 et 890 millions d'euros. Cette révision à la hausse des profits intervient après l'annonce mardi après Bourse d'un chiffre d'affaires 2007 supérieurs aux estimations d'Accor.

L'an passé, le chiffre d'affaires d'Accor a augmenté de 6,8% et la progression ressort encore à 6,5% à périmètre et taux de changes comparables. Ces chiffres sont supérieurs aux anticipations du groupe.

L'activité hôtelière (5,8 milliards d'euros) affiche une croissance de 7,8%. La bonne tenue du marché européen (75% de l'activité) est particulièrement favorable. Sur le dernier trimestre, cette partie du monde dégage une croissance de 7,9%, la plus forte de l'année, a souligné Jacques Stern, directeur général d'Accor en charge des finances. A ses yeux, "le cycle européen est toujours aussi favorable" et il ne détecte pas "de signes de baisse d'activité".

L'activité Services, qui inclut notamment l'émission de Tickets restaurants, enregistre sur l'année une hausse "significative" de son chiffre d'affaires: +16,5%, à 885 millions d'euros.

Malgré ces chiffres favorables, l'action Accor a perdu 15 à 20% de sa valeur depuis trois mois. Jacques Stern estime que Accor est "touché par une défiance sur le secteur de l'hôtellerie". Mais il estime que la valeur "rebondira sur la base des chiffres réels".

Il a ainsi tenu à souligner la faible exposition du groupe au marché américain. "Nous sommes européens aujourd'hui et nos développements futurs privilégient l'Asie et le Proche-Orient, ainsi que l'Amérique du Sud". En août dernier, Accor a réduit d'un tiers son exposition à l'hôtellerie économique aux Etats-Unis en revendant la chaîne Red Roof. Il conserve outre-Atlantique l'enseigne Motel 6.

Le groupe est confiant pour 2008 au vu des performances de ses métiers sur le seul dernier trimestre de 2007. L'activité hôtelière d'Accor est en hausse de 6% tandis que l'activité des services s'envole de 20,6%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :