L'Argentine va rembourser sa dette auprès du Club de Paris

 |   |  267  mots
La présidente argentine Christina Kirchner a annoncé ce mardi que son pays aller rembourser sa dette de 6,7 milliards de dollars contractée auprès du Club de Paris.

L'Argentine va régler sa dette d'un montant de 6,7 milliards de dollars avec le Club de Paris. Christina Kirchner a officialisé ce mardi cette décision attendue par les milieux d'affaires. "J'ai donné instruction au ministre de l'Economie (Carlos Fernandez) pour utiliser les réserves de la Banque centrale afin de régler la dette avec le Club de Paris", a déclaré la présidente argentine lors d'une cérémonie officielle, devant un parterre d'hommes d'affaires réunis à l'occasion de la journée de l'industrie.

"C'est une décision extrêmement importante qui aura, je crois, une répercussion très positive tant localement qu'internationalement", s'est félicité Juan Carlos Lascurain, président de l'Union industrielle argentine (UIA).

Grâce à cet accord avec le Club de Paris, qui regroupe les créanciers publics de l'Argentine dont les Etats-unis, l'Allemagne, le Japon, l'Italie ou la France, la deuxième économie sud-américaine va pouvoir retrouver un accès au moins partiel à des financements internationaux, alors que ces besoins de financement vont augmenter l'an prochain.

L'Argentine doit en effet faire face l'an prochain à quelque 20 milliards de dollars d'échéances dans le cadre du service de sa dette. Et seuls 11,8 milliards sont couverts par l'excédent budgétaire primaire, qui dépasse les 3% du Produit intérieur brut (PIB). Faute d'accès aux marchés internationaux, l'Argentine a trouvé avec le Venezuela un créancier compréhensif mais cher. Caracas a ainsi acquis un milliard de dollars de bons du Trésor argentin le mois dernier, mais à un taux de 15% jugé très élevé par le marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :