En Italie, la croissance ralentit, le déficit aussi

 |   |  98  mots
La croissance du PIB italien s'est limitée à 1,5% en 2007 contre 1,9% attendu par Rome.

La croissance italienne du PIB, le produit intérieur brut, n'a été que de 1,5% l'an dernier selon l'institut national italien de statistique (Istat). Ce chiffre est inférieur aux dernières prévisions du gouvernement, qui prévoyait une croissance de 1,9%. L'Istat a par ailleurs revu à la baisse la croissance de 2006, portée de 1,8% à 1,9%.

En revanche, le pays a réussi à réduire son déficit public , ramené à 1,9% du produit intérieur brut (PIB), soit le niveau le plus bas enregistré depuis 2000.

Pour 2006, l'Istat a revu ses estimations à la baisse, le déficit public ayant atteint 3,4% et non 4,4%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :