Santander : le bénéfice net progresse de plus de 20% au premier trimestre

Dans un contexte de crise financière, la première banque espagnole a publié ce mardi des résultats trimestriels en forte hausse et conformes aux attentes. La part de créances douteuses dans les comptes progresse néanmoins.

Malgré la crise financière, tout va bien pour l'instant pour les banques espagnoles. Après BBVA lundi, c'est au tour du premier établissement financier du pays, Santander, de publier ce mardi des résultats en forte hausse pour le premier trimestre. Le bénéfice net progresse ainsi de 22,4% à 2,206 milliards d'euros, conforme aux prévisions moyennes des analystes.

De son côté, le produit net bancaire (équivalent du chiffre d'affaires) s'est élevé sur la période à 3,966 milliards d'euros, en hausse de 14,9% sur un an, tandis que la marge d'exploitation a atteint 4,236 milliards d'euros, en hausse de 30,9%.

A noter que sans la part apportée par la banque néerlandaise ABN Amro (rachetée conjointement avec le bancassureur belgo-néerlandais Fortis et avec Royal Bank of Scotland), le bénéfice net s'est établi à 2,055 milliards d'euros.

De quoi se réjouir pour la banque, qui salue "le nouveau record trimestriel du bénéfice" dans un contexte de crise financière, marquée par le "subprime" et l'explosion de la bulle immobilière en Espagne. "Au premier trimestre 2008, Santander a maintenu une croissance notable de ses résultats, qui tiennent très bien la comparaison avec les grandes banques internationales qui les ont déjà publiés", précise le communiqué du groupe.

A l'instar des autres banques espagnoles touchées par le retournement de la conjoncture immobilière dans le pays, Santander a vu le rapport des créances douteuses par rapport au montant total du risque sensiblement augmenter à 1,16%, soit une hausse d'environ 41%. Mais pour Santander, "il se maintient à des niveaux bas et tient très bien la comparaison avec les standards internationaux".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.