Chute des cours du brut, notamment grâce à la Chine et l'Arabie saoudite

Le prix du brut ont reculé nettement ce jeudi. Pékin augmente de 18% le prix de l'essence et du diesel, ce qui devrait faire baisser la demande. Ryad officialise la hausse de sa production.

Les cours du pétrole ont fortement reculé ce jeudi, perdant 4,5 dollars, sous les 132 dollars le baril (131,93 en clôture à New York) après l'annonce d'une augmentation d'environ 18% du prix de l'essence et du diesel en Chine.

Cela devrait peser sur la demande du deuxième consommateur mondial de brut, un des facteurs nourrissant la hausse des cours du brut ces dernières années. La hausse des prix à la pompe en Chine sera effective dès vendredi.

Autre élément qui devrait tirer les cours à la baisse, l'Arabie saoudite vient d'officialiser, jeudi, la hausse de sa production de pétrole de 200.000 barils par jour annoncée le week-end dernier. Cette annonce intervient alors se réunissent dimanche à Djeddah, également en Arabie, les grands pays producteurs et consommateurs de pétrole pour tenter de trouver des solutions à la flambée des prix du brut.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.