Telefonica convoite 10% du chinois Unicom

Le champion espagnol de la téléphonie veut se positionner en vue de la refonte du secteur des télécommunications lancée par Pékin.

Le champion espagnol de la téléphonie, Telefonica, veut se développer en Chine. Selon le président de Telefonica, Cesar Alierta, cité ce jeudi dans le Financial Times, il convoite 10% du capital de l'opérateur mobile China Unicom.

L'ex empire du milieu n'est pas terra incognita pour le groupe hispanique. ce dernier détient déjà 7,2% de l'opérateur fixe China Netcom.

Mais Telefonica entend profiter de la refonte du secteur des télécommunciations que prépare Pékin et dont les grandes lignes ont été annoncées le 24 mai dernier. Et à cette occasion les activités de China Netcom devraient être reprises par China Unicom qui constituera l'un des trois géants nationaux aux côtés de China Mobile (premier opérateur mobile au monde par le nombre de clients) et de China Telecom.

D'autres acteurs étrangers sont déjà présents dans ce secteur en Chine. Le corée SK Telecom détient 6,6% d'Unicom mais il discuterait d'un investissement dans China Telecom. Le britannique Vodafone détient 3,3% du capital de China Mobile. Singapore Telecommunications a également affiché ses ambitions en Chine.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.