EuropaCorp : les frais généraux amputent les bénéfices

Le groupe de production et de distribution d'oeuvres cinématographiques dirigé par Luc Besson a subi un recul de son bénéfice net de près de 16% sur l'exercice annuel écoulé. La marge reste stable. Quinze sorties en salle de films sont programmées pour l'exercice en cours, ainsi que d'autres acquisitions.

Près d'un an après son introduction en Bourse, le groupe de production et de distribution d'oeuvres cinématographiques EuropaCorp a publié mercredi après la clôture de la Bourse, les résultats de son premier exercice annuel (clos au 31 mars). Des résultats en baisse.

Le groupe affiche en effet un bénéfice net (part du groupe) de 6,9 millions d'euros contre 8,2 millions un an plus tôt. Il a généré un bénéfice opérationnel de 10,6 millions d'euros, en baisse de 7,8% sur un an, et sa marge opérationnelle s'établit ainsi à 7,2% du chiffre d'affaires, un niveau stable par rapport à l'exercice précédent. Hors frais généraux, cette même marge progresse en revanche et atteint 19,6% contre 17% un an plus tôt. Le groupe indique dans son communiqué que les frais généraux ont été plus élevés sur l'exercice publié. Ils sont ressortis à 18,5 millions d'euros quand ils étaient de 15,4 millions d'euros en 2006-2007. Lors de la conférence de presse de présentation des résultats ce jeudi matin, Raphaël Durand, le directeur financier du groupe, a précisé que les 12% d'augmentation des frais de structure étaient notamment liés au changement de périmètre à la suite de l'intégration du studio Roissy acquis en janvier dernier. Le renforcement du management explique également cette hausse, à commencer par l'arrivée d'Olivier Montfort à la direction générale aux côtés de Pierre-Ange Le Pogam, co-fondateur du groupe.

Un dividende de 0,14 euro par action sera proposé aux actionnaires lors de l'Assemblée générale du groupe prévue le 16 septembre prochain.

Comme annoncé le 14 mai dernier, le groupe a réalisé sur la même période 47,1 millions d'euros de chiffre d'affaires, un chiffre en baisse de 7,3% par rapport à la même période de l'exercice précédent, notamment, indiquait alors le groupe, en raison du décalage de la sortie de six films. Pour l'exercice en cours, EuropaCorp anticipe un chiffre d'affaires en croissance. Le groupe souligne la forte progression de son activité vidéo dont le chiffre d'affaires représente désormais 19% du total à 28 millions d'euros. Ce sont les ventes de films à l'international qui avec 37 millions d'euros, constituent la première source de recettes du groupe, suivies par les ventes de films à la télévision (34 millions d'euros).

Concernant ces perspectives justement, le groupe n'a fourni aucune prévisison chiffrée mais a annoncé la programmation de 15 films à sortir en salle au cours de l'exercice 2008-2009 (avril 2008 à mars 2009). Le groupe envisage des rachats ponctuels de catalogues vidéo pour alimenter son offre et prévoit 150 millions d'euros d'investissements sur les 24 mois à venir. Et puis des projets phares comme Arthur 2 et 3, le documentaire "Home" réalisé par Yann Arthus-Bertrand actuellement en tournage, doivent voir le jour au-delà de l'exercice en cours.

Mais l'avenir d'EuropaCorp, c'est aussi la Télévision mobile personnelle (TMP), support sur lequel le groupe sera présent grâce au canal obtenu par le CSA et à propos duquel Luc Besson s'est dit "content de l'avoir".

Interrogé sur l'arrivée de l'opérateur Orange sur le marché du film, Pierre-Ange le Pogam a déclaré apprécier l'arrivée d'un nouveau partenaire sur le marché jusqu'à présent occupé par Canal Plus-TPS. Et d'ajouter: "Plus Orange se développe, plus on est content et plus Canal nous aime".

A la Bourse de Paris, le titre signe sa deuxième séance de hausse et gagne près de 1% ce jeudi matin à 6,40 euros. Introduit en juillet 2007, le titre a perdu depuis plus de 50% de sa valeur.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.