L'avion militaire A400 M ne devrait pas voler avant fin septembre

Selon plusieurs sources concordantes, le premier vol, prévu cet été, de cet avion de transport militaire, ne devrait pas avoir lieu avant fin septembre-début octobre, au mieux.

Le calendrier de l'avion de transport A400M "est de plus en plus tendu", déclarait lundi le président exécutif d'EADS, la maison-mère d'Airbus, Louis Gallois. Il l'est. Selon plusieurs sources concordantes, le premier vol, prévu cet été, ne devrait pas avoir lieu avant fin septembre-début octobre, au mieux.

"Les difficultés proviennent du moteur, plus précisément du système FADEC, (un système de régulation électronique du moteur), sous maîtrise d'oeuvre du motoriste allemand MTU", indiquent des proches du dossier. Schématiquement ce système est programmé pour maintenir constante la vitesse de rotation de l'hélice.

Le moteur doit être livré autour du 15 juillet, soit au moment des vacances d'été. Si l'on compte la question de son intégration à un moment où il n'est pas certain d'avoir toutes les ressources nécessaires au programme. Ce qui pousserait à fin septembre-début octobre la date du premier vol. "A condition qu'il n'y ait aucun problème par ailleurs, notamment au niveau de l'intégration des moteurs ou des bugs dans le logiciel".

Ce programme a déjà six mois de retard, avec six mois de plus à risque.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.