La SNCF délocalise au Maroc ses activités de facturation du fret

La compagnie ferroviaire a fait appel à la société Fedaso, basée au Maroc, pour ses activités de facturation de sa branche déficitaire de fret. Le syndicats s'insurgent.

1 mn

Délocalisation en cours à la SNCF. Selon un communiqué publié lundi soir par la CGT Cheminots, la direction Fret de la SNCF a décidé de "faire appel à une société franco-belge (Fedaso), basée au Maroc, pour la saisie manuelle des données écrites des contrats de transport des marchandises".

Une porte-parole de la direction Fret de la SNCF a confirmé à l'AFP (Agence France Presse) que le transfert de ces activités à Fedaso à Fès, au Maroc, tout en précisant que "le choix du Maroc n'était pas du ressort de la SNCF". "Ce prestataire a la compétence de faire de l'acquisition automatisée qui n'est pas dans notre coeur de métier (...), l'investissement aurait été démesuré par rapport à la quantité de travail (...), et cette société a le choix de traiter où elle veut ses données" a-t-elle indiqué.

Mais pour les syndicats, "on supprime des emplois et on délocalise comme une entreprise privée pour diminuer les coûts, alors qu'on reste une entreprise publique: c'est inacceptable!", a déclaré Didier Le Reste, secrétaire général de la CGT-cheminots. Pour la CGT, la direction de la SNCF "délocalise la charge de travail dans des pays où les conditions sociales sont les plus faibles pour réaliser le plus de profit possible".

De son côté, la porte-parole de la direction a assuré que "personne ne se retrouverait sans travail: les plus qualifiés deviendront superviseurs, formés à toutes les étapes qui précèdent la taxation, et les autres auront des propositions d'emploi au sein de l'entreprise". Pas de quoi rassurer les syndicats, qui pourraient se réunir début septembre afin de décider des actions de mobilisation.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.