LVMH rachète un fabricant néerlandais de yachts

 |   |  158  mots
Le numéro un mondial du luxe acquiert le néerlandais Feadship auprès de la société d'investissement Egeria.

Le numéro un mondial du luxe LVMH a annoncé lundi soir avoir racheté pour un prix non dévoilé le chantier naval néerlandais Royal van Lent, spécialisé dans la fabrication de yachts de luxe de plus de cinquante mètres Feadship (Retouvez le communiqué de LVMH sur cette acquisition en cliquant ci-contre à droite dans l'espace : "pour aller plus loin").

Le groupe français précise avoir "signé un accord d'exclusivité avec Egeria, société d'investissement néerlandaise" qui contrôle Feadship dont le chiffre d'affaires annuel se situe sous les 200 millions d'euros.

Société vieille de 160 ans, Royal van Lent a construit plus de 800 yachts dans son histoire. Elle n'en produit que quelques uns par un , vendus au moins minimum 30 millions de dollars l'unité.

Ce n'est pas une première pour LVMH. En juin, le géant mondial du luxe a acquis via son fonds L Capital, le fabricant de yachts britannique Princess Yachts International.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :