Merrill Lynch compte supprimer sa division "subprime"

 |   |  203  mots
La banque d'affaires américaine s'apprête à fermer sa division dédiée aux crédits hypothécaires à risques, First Franklin, en raison de la dégradation continue du marché du crédit, selon la chaîne financière CNBC.

La crise des "subprime" est loin d'être terminée pour les banques américaines. Merrill Lynch pourrait procéder prochainement à la fermeture de sa division dédiée aux crédits hypothécaires à risque rapportait jeudi soir la chaîne de télévision CNBC. Cette initiative pourrait entraîner la suppression de 400 à 500 postes, croit savoir la chaîne, s'appuyant sur des sources internes. Toujours selon CNBC, la banque américaine a déjà supprimé "un millier d'emplois" dans cette filiale ces derniers mois.

Merrill Lynch avait acquis First Franklin fin 2006, lorsque les marchés financiers évoluaient à des sommets, pour 1,3 milliard de dollars auprès de la banque National City. First Franklin avait à l'époque des effectifs de 2.500 personnes environ. Merrill Lynch était désireuse de prendre pied sur le marché des créances à risques, qui présentait, avant l'effondrement du marché l'été dernier, de potentiels hauts rendements pour les organismes financiers et les investisseurs.

Merrill Lynch a accusé une perte nette de 7,8 milliards de dollars en 2007, contre un bénéfice de 7,5 milliards en 2006, après avoir dû déprécier près de 20 milliards de dollars à cause de la perte de valeur sur les produits associés au "subprime".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :