Résultats et ventes en nette hausse pour Whirlpool

 |   |  328  mots
Grâce aux ventes à l'international et à l'acquisition de Maytag, le numéro un mondial de l'électroménager a fait mieux que résister au ralentissement économique aux Etats-Unis et à la hausse du prix des matières premières. Mais le groupe affiche sa prudence pour 2008

On aurait pu penser que le ralentissement économique aux Etats-Unis et la hausse du prix des matières premières allaient affecter les ventes et les profits de Whirlpool, le numéro un mondial de l'électroménager. Ce dernier a pourtant réussi à bien se défendre, à la fois grâce à ses ventes à l'international et grâce à sa croissance externe avec le rachat de Maytag.

Ses bénéfices pour l'exercice 2007 à périmètre comparable ont bondi de 33% de 486 à 647 millions de dollars. Le profit net ârt du groupe est passé de 433 à 640 millions (+47,8%). Les ventes ont crû de 7% à 19,4 milliards de dollars.

Au quatrième trimestre, ses chiffres sont globalement supérieurs aux attentes. Le bénéfice a même augmenté de 72% à 187 millions de dollars avec une hausse des ventes de 7,5% sur la période à 5,3 milliards. Elles ont crû de 12% en Europe, de 26% en Asie et de 30% en Amérique latine. Elles ont à l'inverse reculé (-1%) en Amérique du Nord avec même une baisse de 6% des livraisons de gros électroménager. Mais le bénéfice d'exploitation trimestriel sur la zone nord-américaine a néanmoins progressé de 41% grâce au rachat de Maytag et à l'augmentation des ventes de produits à marges élevées.

Pour 2008, Whirlpool dit s'attendre pour l'ensemble du secteur à une baisse de 3% à 5% des livraisons de gros électroménager aux Etats-Unis. Il prévoit un bénéfice annuel des activités poursuivies de 8,50 à neuf dollars par action. Le consensus Reuters Estimates ressort à 8,94 dollars. Le groupe compte bien compenser la hausse des coûts de l'énergie et des matières premières par des relèvements de prix et des gains de productivité. Un plan de restructuration n'est pas exclu, la firme affairmant qu'elle compte adapter sa structure de coûts à la baisse attendue de la demande aux Etats-Unis et en Europe. Whirlpool vient d'ailleurs d'annoncer la fermeture de deux sites de fabrication de réfrigérateurs avec le transfert d'activité vers d'autres sites.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :