Monsanto dénonce la destruction de tous ses essais OGM lancés en France en 2008

 |   |  138  mots
Le groupe américain Monsanto, spécialiste des semences et notamment des OGM, les organismes génétiquement modifiés, s'insurge contre les destructions de parcelles qu'il a subies.

Le groupe américain Monsanto, spécialiste des semences et notamment des OGM, les organismes génétiquement modifiés, annonce que pour la première année, "100% de ses essais" OGM lancés en France en 2008 ont été détruits.

Cette annonce fait suite au fauchage vendredi dernier dans la Vienne de parcelles de maïs transgénique MON810 - interdites à la culture mais autorisées sous contôle étroit pour des expérimentations - par une centaine de militants anti-OGM emmenés par José Bové. Fin juin, d'autres parcelles OGM avaient été attaquées dans le Gers et en Haute-Garonne.

Et Monsanto affirme : "opéré à la manière d'un +show médiatique+ (...), l'acte de vandalisme du 15 août signe une bien triste conclusion: le retard quasi-irrattrapable de la recherche française en biotechnologies végétales".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :