Nouveau record de l'euro face à la livre sterling

 |   |  293  mots
La monnaie européenne s'échange ce mercredi contre 74 pence. Du jamais vu depuis le lancement de la monnaie unique en 1999.

L'euro a touché mercredi un record face à la livre sterling, à 74 pence pour un euro, la monnaie britannique étant sapée par les attentes de baisse des taux au Royaume-Uni et un climat économique morose.
Mercredi en milieu de journée, l'euro a dépassé 74 pence pour un euro, se hissant à 74,14 pence. Jamais depuis son lancement en 1999, la monnaie unique n'avait été aussi vigoureuse face à la devise britannique.

Cette dernière pâtit des anticipations d'une prochaine baisse des taux d'intérêt au Royaume-Uni, peut-être dès janvier. Après avoir abaissé le 6 décembre, de 5,75 à 5,50%, son taux d'intérêt directeur, la Banque d'Angleterre (BoE) pourrait envisager un nouvel assouplissement monétaire. Une nouvelle baisse pourrait éroder le rendement de la livre face à l'euro, et donc amoindrir son attrait aux yeux des cambistes.

Mercredi, la devise britannique a pris un coup supplémentaire avec la publication d'un indice manufacturier PMI décevant. En décembre, l'indice s'est établi à 52,9 points contre 54,3 points en novembre.
"Les nouvelles en provenance de l'économie britannique ne fournissent que des déceptions ces jours-ci, et le secteur manufacturier ne fait pas exception à cette règle", a expliqué Audrey Childe-Freeman, économiste de la banque CIBC.

Le contexte économique est dans l'ensemble bien maussade au Royaume-Uni. Les économistes britanniques voient 2008 comme la pire année pour la Grande-Bretagne depuis l'éclatement de la bulle internet, selon les résultats d'une enquête annuelle réalisée auprès de 55 économistes par le Financial Times, publiée mercredi.
A l'inverse, les responsables économiques européens agitent la menace d'une hausse des taux pour parer aux risques d'inflation, ce qui soutient l'euro face aux autres devises. Le principal taux est à 4% après avoir été remonté à huit reprises depuis décembre 2005.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :