Nouvelles spéculations autour de Gas Natural

Le patron de Suez serait prêt à s'associer à La Caixa pour une offre sur le groupe gazier. Le pétrolier Repsol, lui aussi actionnaire de Gas Natural, dit qu'il s'opposerait à un tel projet.

Dans le secteur de l'énergie, objet de spéculations intenses notamment en Europe, le sujet du jour concerne Gas Natural, le grand acteur gazier espagnol.

Le Financial Times cite en effet ce jeudi Gérard Mestrallet, patron de Suez et futur président du groupe GDF-Suez quand sa fusion sera enfin réalisée, qui dit qu'il pourrait s'associer à une offre sur Gas Natural si son partenaire espagnol La Caixa, grande caisse d'épargne et banque hispanique, le lui demandait. Or Celle-ci détient 35,5% de Gas Natural dont Suez possède aussi 11,3%

La riposte ne s'est pas faite attendre. Le patron de la compagnie pétrolière espagnole Repsol YPF, Antonio Brufau, qui détient 31% de Gas Natural a répondu aussitôt qu'il ne permettrait pas à un concurrent étranger de racheter le groupe gazier. "Je doute que GDF Suez ait dit cela, il doit s'agir d'une mauvaise interprétation" a -t-il affirmé.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.