Le groupe pétrolier Imperial Energy accepte l'offre de rachat de l'indien ONGC

Le groupe britannique annonce avoir donné son accord pour être racheté par le groupe public indien. Ce dernier le valorise à 1,75 milliard de livres.

1 mn

Après avoir confirmé dans un premier temps des discussions sur un éventuel rachat, le groupe pétrolier britannique Imperial Energy, spécialisé dans l'exploration en Russie et au Kazakhstan, a finalement annoncé ce mardi qu'il acceptait l'offre de rachat du groupe public indien ONGC.

Ce dernier propose une offre en cash à 1,250 pence par action, soit une prime de 61,9% par rapport au cours de clôture du titre Imperial Energy le 11 juillet. Au final, l'opération valorise le britannique à 1,4 milliard de livres, soit environ 1,75 milliard d'euros.

Dans un communiqué, Imperial Tobacco indique qu'une autre annonce est prévue plus tard. Déjà, plus tôt dans la matinée, le groupe avait confirmé être en discussions avec le groupe public indien ONGC, en vue d'un éventuel rachat par ce dernier.

"Imperial Energy confirme qu'il est en train de parachever avec ONGC Videsh Limited (filiale d'ONGC, ndlr) les termes d'une éventuelle offre d'acquisition amicale et en numéraire, de 1.250 pence par action Imperial (...) et qui valoriserait l'ensemble de son capital autour de 1,4 milliard de livres", soit 1,75 milliard d'euros, indiquait alors le groupe dans un communiqué.

L'opération avait déjà en partie été révélée par la presse. La semaine dernière, la presse indienne rapportait en effet que le gouvernement indien avait donné son feu vert à ONGC pour qu'il lance une offre sur Imperial Energy. Suite à ces fuites, le quotidien britannique Financial Times avait affirmé vendredi que les négociations entre les deux groupes étaient bien avancées et qu'un accord de rachat était imminent.

Le dossier pourrait également prendre de l'ampleur car selon d'autres informations de presse, le groupe pétrolier public chinois Sinopec, réputé lui aussi intéressé par Imperial Energy, pourrait surenchérir et lancer une contre-offre sur le Britannique.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.