Marcus Schappi (Ninja Blocks) : "il y aura 100 milliards d'objets connectés d'ici les cinq prochaines années"

 |  | 211 mots
Copyright LeWeb
Copyright LeWeb (Crédits : LeWeb)
Le jeune patron australien de Ninja Blocks avait 10 minutes pour présenter sa gamme d'objets connectés : des capteurs de mouvement, de température ou encore d'humidité contrôlables à distance et connectés au "nuage". Un marché dont il prédit l'expansion rapide.

Pour vanter son produit, Marcus Schappi raconte comment il l'a utilisé pour surprendre le renard qui menaçait ses poulets. A proximité de leur cage, il a placé l'un des capteurs connectés à son outli, "Ninja Blocks". A l'approche du prédateur, l'objet à détecté le mouvement, envoyé un signal au propriétaire de la volaille en danger - transmis directement sur Facebook - et pris un cliché du rôdeur déposé directement sur son fichier "Dropbox".

Rupture de stock

Et pour régler la température dans la chambre de son enfant, même système. A terme, un smartphone suffira à contrôler et modifier le thermostat d'une pièce à distance. Selon le dirigeant australien de la start-up spécialisée dans les objets connectés, ses développeurs travaillent actuellement sur une plateforme d'applications reliées à ces outils connectés. Un choix stratégique pour le jeune entrepreneurs qui fonde ses espoirs sur une explosion du marché. "Il y aura 100 milliards d'objets connectés d'ici les cinq prochaines années" a-t-il ainsi prédit sur la scène du Web12' à la Plaine Saint-Denis. Pour l'heure, le développement du secteur lui sourit plutôt. Sur son site, les objets vendus en ligne sont en rupture de stock.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2014 à 9:47 :
encore faut-il que les gens aient besoin de passer par internet pour régler le chauffage de la chambre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :