Lafarge pénalisé par les résultats décevants d'Holcim

 |  | 245 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Au premier semestre, le spécialiste suisse des matériaux de construction affiche un bénéfice net en baisse de 37,2% et inférieur aux attentes. Le groupe s'est également montré prudent sur ses perspectives. Son concurrent Lafarge est pénalisé pour ces résultats.

Les résultats décevants d'Holcim affectent Lafarge. Le titre du groupe français baisse de 2,47% à 38,12 euros à la clôture.

Le cimentier suisse Holcim a réalisé sur les six premiers mois de l'année un bénéfice net après intérêts minoritaires en repli à 331 millions de francs (247,5 millions d'euros) contre 527 millions de francs un an plus tôt. Selon le numéro deux mondial du ciment, cette mauvaise performance s'explique par une charge fiscale de 186 millions de francs liée à l'assainissement de la structure de participation en Amérique du Nord.

Son chiffre d'affaires semestriel a progressé de 8,1% à 10.902 millions de francs, contre 10.082 millions il y a un an, mais, à base de comparaison égale, cela équivaut à une baisse de 0,8%, a indiqué dans un communiqué  Holcim .

Le résultat opérationnel a progressé, de son côté, de 8,4% à 1.416 millions de francs et l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 9,3% à 2.343 millions.  Les analystes tablaient pour leur part sur un bénéfice net après minoritaires de 469 millions de francs pour un chiffre d'affaires de 10.786 millions. Le résultat opérationnel était attendu à 1.532 millions et l'Ebitda à 2.430 millions.

Le groupe prévoit des marchés européens toujours difficiles pour une longue période. En Amérique du Nord, il attend une modeste hausse des marchés de matériaux de construction au second semestre. Holcim estime également que l'on ne peut pas parler d'une reprise conjoncturelle globale, les facteurs d'incertitude rendant les prévisions difficiles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :