La Bourse de Paris portée par de bons résultats d'entreprises

Après deux jours de nette baisse, le CAC 40 reprend des couleurs.

La Bourse de Paris repart à la hausse. Dans le sillage de Wall Street et Tokyo, le CAC 40 gagne 1,07% à 3.486 points ce jeudi, rattrapant sa nette chute de mardi et mercredi. L'indice parisien est rassuré par les chiffres du chômage.

Pour le deuxième mois consécutif, le nombre de demandeurs d'emploi en recherche active d'emploi et n'exerçant aucune activité (catégorie A) a reculé. Cette baisse de 0,5% est la plus importante observée en France depuis février 2008.

La place parisienne profite également de bons résultats d'entreprises. Accor signe la plus forte hausse du CAC 40, le titre bondit de 6,77% à 25 euros. Les comptes semestriels du groupe hôtelier sont en nette amélioration grâce notamment à la reprise économique plus forte qu'anticipée. Accor, concurrent des géants InterContinental, Marriott et Hilton et Starwood veut dégager un résultat opérationnel compris entre 370 et 390 millions d'euros cette année, en nette hausse par rapport aux 236 millions enregistrés en 2009.

Crédit Agricole s'octroie 3,64% à 10,26 euros. La banque a annoncé jeudi un bénéfice net au-dessus des attentes au deuxième trimestre grâce à sa banque de financement et à un recul des provisions plus marqué que prévu, compensant les lourdes pertes de sa filiale grecque Emporiki. Le résultat net est ressorti à 379 millions d'euros. De leur côté, les analystes n'attendaient que 280 millions d'euros.

Le reste du secteur bancaire apprécie ce bon résultat. BNP Paribas avance de 1,57% et Société Générale de 1,9%.

L'Oréal prend 4% à 78,82 euros. Le groupe a publié un résultat d'exploitation en très forte hausse et supérieur aux attentes au premier semestre, ce qui lui permet de retrouver un niveau de marge opérationnelle comparable au record du premier semestre 2008. Le numéro un mondial des cosmétiques ne fait pas de prévision sur 2010 mais dit aborder le second semestre "avec confiance".

Sanofi grignote 0,1% à 44,65 euros. L'Oréal et Total, principaux actionnaires de Sanofi, sont réservés sur le projet de rachat de Genzyme, craignant que le groupe pharmaceutique ne paie sa cible trop cher, ont indiqué mercredi à Reuters des sources bancaires. Un juge américain a par ailleurs rejeté mercredi une demande d'interdiction de vente d'une version générique de l'antithrombotique Lovenox, médicament vedette de Sanofi.

Hors CAC 40, Bureau Veritas avance de 6,73% à 48,44 euros. Le groupe a renoué avec la croissance organique au deuxième trimestre et a déclaré que son niveau d'endettement lui permettrait de poursuivre sa politique d'acquisition de petites et moyennes entreprises.

Publicis grimpe de 1,15% à 32,98 euros. Le groupe est entré dans la dernière phase de ses négociations visant à prendre une participation dans l'agence de publicité brésilienne Talent, un des leaders dans son pays, rapporte le Financial Times.

Pernod Ricard signe la plus forte baisse du CAC 40. Le titre cède 0,48% à 60,30 euros.

Gemalto chute de 5,64% à 22,79 euros. Le fabricant de cartes à puces a publié, ce jeudi, un résultat net ajusté au premier semestre de 63 millions d'euros, contre 67 millions d'euros pour la même période un an plus tôt. Le résultat par action ajusté avant dilution s'élève à 0,76 euro et le résultat par action ajusté après dilution à 0,74 euro.

Du coté des marchés pétroliers, les cours du brut sont en hausse. Le baril de WTI américain s'échange contre 72,99 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 73,93 dollars. L'euro est en hausse face au dollar et est repassé au dessus de la barre de 1,27 dollar à 1,2742 dollar.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.