Accor boosté par la reprise

 |  | 311 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Les comptes semestriels du groupe hôtelier sont en nette amélioration grâce notamment à la reprise économique plus forte qu'anticipée.

Gilles Pélisson, le PDG du groupe Accor, présente ce matin de "très bons résultats semestriels". Le groupe annonce que la reprise du secteur de l'hôtellerie se confirme. Dans la majorité des pays, et en particulier en Europe, la reprise amorcée au premier trimestre 2010 s'est accélérée au deuxième trimestre.

Le résultat d'exploitation d'Accor au premier semestre double pour s'élever à 154 millions d'euros à la faveur d'un bonne reprise de l'activité qui intervient alors que "les coûts, réduits pendant la crise, sont historiquement bas", comme le déclare le dirigeant dans une interview publiée dans l'édition de La Tribune du jeudi 26 août.

Le résultat net du premier semestre redevient positif à hauteur de 12 millions d'euros, hors charges et impôts exceptionnels liés à la scission du groupe en deux activités distinctes depuis le 2 juillet. Le résultat net part du groupe proforma est négatif de 64 millions à la mi-exercice alors qu'il était dans le rouge à hauteur de 236 millions d'euros un an auparavant à la même époque. 

Dans ces conditions, Accor espère réaliser un résultat d'exploitation compris entre 370 à 390 millions d'euros pour l'ensemble de 2010, à comparer à un résultat de 236 millions en 2009 retraité après la scission.

Ce n'est pas la seule bonne nouvelle pour 2010 puisque la société relève également son objectif de désendettement. Pour l'exercice en cours, elle vise désormais 600 à 650 millions d'euros, contre 450 millions d'euros programmés initialement. Accor est en avance sur son programme de ventes de murs d'hôtels qui porte sur un total de 2 milliards d'euros entre 2010 et 2013.

En ce qui concerne son développement, le groupe prévoit d'ouvrir en 2010 plus de 200 hôtels qui totaliseront 26.000 chambres. La moitié de cet objectif a été atteint à la mi-exercice.

Retrouvez ce jeudi dans La Tribune l'interview de Gilles Pélisson.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :