AccorHotels va céder 55% d'AccorInvest pour 4,4 milliards d'euros

 |   |  529  mots
(Crédits : Athit Perawongmetha)
Le groupe hôtelier français AccorHotels a annoncé mardi la cession de 55% d'AccorInvest, son entité regroupant ses activités immobilières, pour un montant de 4,4 milliards d'euros, à un groupe d'investisseurs comprenant notamment des fonds souverains saoudien et singapourien.

Cette cession de capital devrait permettre "à AccorHotels de disposer de marges de manoeuvre importantes pour poursuivre sa stratégie" de croissance, ainsi que de "créer de la valeur pour ses actionnaires", a précisé Sébastien Bazin, PDG du géant hôtelier cité dans le communiqué.

A la réalisation de l'opération, AccorHotels bénéficiera d'un apport de liquidités brut de 4,4 milliards d'euros.

Le groupe a indiqué vouloir mettre à profit ces liquidités pour des opportunités de fusion et acquisition, ainsi que le rachat de 1,35 milliard d'euros de rachats d'actions, soit 10% de la capitalisation boursière actuelle d'AccorHotels.

De son côté, "AccorInvest va bénéficier du soutien de nouveaux actionnaires puissants et d'une structure financière renforcée pour dérouler sa feuille de route et poursuivre une consolidation dynamique de son portefeuille d'actifs", a indiqué M. Bazin, toujours cité dans le communiqué.

"C'est un scénario extraordinaire", s'est félicité le dirigeant lors d'une conférence téléphonique mardi soir, notant que cet accord permettra à AccorHotels de poursuivre sa croissance tandis qu'AccorInvest bénéficiera également "d'une très solide base financière" pour les années à venir.

Le groupe d'investisseurs comprend notamment des fonds souverains singapourien (GIC) et saoudien (PIF), des investisseurs institutionnels comme Crédit Agricole Assurances, l'américain Colony NorthStar ou encore le gestionnaire d'actifs français Amundi.

Le montant de la participation de chaque investisseur n'a en revanche pas été dévoilé.

Le géant hôtelier avait indiqué le 21 février, à l'occasion de la publication de ses résultats annuels, qu'il entendait poursuivre "ses discussions avec des investisseurs de premier plan, français et internationaux", précisant que ces discussions étaient "entrées dans leur dernière phase".

Fin juin 2017, les actionnaires avaient approuvé très largement le projet de filialisation interne de la foncière HotelInvest du groupe, dont l'activité avait été placée dans la nouvelle entité AccorInvest en vue d'en céder le contrôle.

A terme, AccorHotel prévoit de céder la totalité de sa participation dans AccorInvest.

"AccorHotels ne compte pas conserver la moindre participation résiduelle dans AccorInvest sur le long terme (...) AccorInvest aura sa propre vie. Nous continuerons d'être l'opérateur et le manager, mais nous n'avons aucune intention d'ici cinq à dix ans d'avoir toujours des actions d'AccorInvest", a ainsi précisé le PDG d'AccorHotels mardi soir.

Présent dans 27 pays, AccorInvest est le leader mondial de l'immobilier hôtelier, avec un parc de 891 hôtels, selon AccorHotels. Ces établissements sont essentiellement implantés en Europe, sur les segments économique et milieu de gamme.

Les hôtels d'AccorInvest seront gérés par AccorHotels en contrats de très longue durée, soit 50 ans pour les hôtels de luxe et haut de gamme, et 30 ans en moyenne pour les hôtels des segments milieu de gamme et économique.

AccorHotels a précisé avoir octroyé au groupe d'investisseurs une exclusivité dans l'attente de la consultation du comité central d'entreprise.

L'opération, qui fera l'objet d'une consultation des actionnaires d'AccorHotels en assemblée générale, devrait être finalisée au cours du deuxième trimestre 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :