Les banques centrales jouent au "good cop"/"bad cop"

 |   |  395  mots
Marc Fiorentino (c) Bloomberg
Marc Fiorentino (c) Bloomberg (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
Chaque matin, l'actualité boursière commentée par Marc Fiorentino...

Les banques centrales, en particulier celles des Etats-Unis et de Chine, jouent la stratégie du "bad cop/good cop". Bernanke met une grande claque aux investisseurs puis se tait, et ses lieutenants se précipitent pour rassurer les investisseurs sonnés et paniqués. Avant que Bernanke revienne pour donner un coup avec un bottin, à l'ancienne...

MAIS NON, NE PANIQUEZ PAS

C'était le message des membres de la FED qui se sont exprimés jeudi. Ils se sont mis en quatre pour expliquer que le marché avait mal interprété les paroles de Bernanke et qu'en fait la FED continuerait à fournir de la dope monétaire. Histoire d'éviter un krach et de provoquer une petite consolidation...

LES CHINOIS COPIENT
Pareil du côté de la Chine. Après avoir provoqué un asséchement total de liquidités pour punir les banquiers imprudents, les autorités chinoises ont remis un peu d'argent dans le circuit pour calmer le jeu. Mais ils sont bien décidés à condamner le shadow banking.

L?ÉVÉNEMENT DU JOUR
C'est le dernier tournage de Louis la Brocante. Après 16 ans. Entre Lanoux et Denisot, c'est vraiment une page qui se tourne à la télé.

PANIQUE SUR LE DÉFICIT
Bon. En gros, la France est mal partie pour atteindre ses objectifs, déjà décalés de deux ans, de déficit public en dessous de 3% en 2015. La cour des comptes tire la sonnette d'alarme: il faut vite trouver un moyen de réduire les dépenses publiques de 20 milliards d'euros au minimum.

LES PROPOSITIONS DE LA COUR DES COMPTES
Sont violentes mais nécessaires. Encore faut il que les deux grands mous qui nous gouvernement se bougent un peu les fesses. En vrac, faire bosser un peu plus les fonctionnaires ( 37h!!!!!), diminuer les retraites, arrêter de subventionner tout et n?importe quoi, et arrêter le gaspillage des collectivités locales. Tout le monde sait ce qu'il faut faire mais personne n'a le courage de le faire.

PEUGEOT A VENDRE
La famille Peugeot est enfin prête à lâcher le contrôle du groupe . Il était temps. A force de s'accrocher à ce contrôle, ils ont laissé Peugeot se faire distancer et quitter la cour des grands constructeurs...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :