Faurecia s'empare de la tête du SBF 120

 |   |  361  mots
Yann Delabrière, président de Faurecia, peut sourire : l'équipementier automobile s'empare de la tête du SBF 120 (c) Reuters
Yann Delabrière, président de Faurecia, peut sourire : l'équipementier automobile s'empare de la tête du SBF 120 (c) Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Faurecia, l'équipementier automobile français, signe la meilleure performance du SBF 120 après avoir confirmé ses objectifs. Il affiche une hausse de 6,3% à 20,18 euros...
MonFinancier

L'équipementier automobile Faurecia (EO.FR) se distingue à la hausse sur le SBF 120 en signant la meilleure performance (+6,3%, à 20,18 euros), l'occasion de revenir sur sa publication trimestrielle.

D'abord, il faut savoir que l'équipementier a confirmé ses objectifs pour 2013 et ce malgré une chute de son résultat net au premier semestre, tombé à 35,3 millions d'euros contre 120,8 millions d'euros sur le premier semestre de 2012. Afin de justifier la chute du résultat net, l'industriel a précisé que "Les charges de financement nettes ont atteint 97,1 millions d'euros, tandis que les charges de restructuration se sont montées à 39,2 millions d'euros".

Au cours du semestre écoulé, le chiffre d'affaires de Faurecia a tout de même progressé de 5,7% à 9,26 milliards d'euros tandis que sa marge opérationnelle s'est établie à 256 millions d'euros, soit 2,8% des revenus. Des résultats qui dépassent les attentes des analystes.  En Europe, où le groupé réalise 54% de son chiffre d'affaires, et alors que la baisse de la production automobile sur le semestre atteint 3,7%, les ventes de faurecia ont plutôt bien résisté avec un repli limité à 2,8% à 3,9 milliards d'euros.  Hors d'Europe, les ventes de produits ont en revanche bondi de 18% et ont "surperformé significativement la production automobile dans toutes les régions", a souligné le groupe.

La marge opérationnelle du groupe devrait progresser

Les ventes hors d'Europe représentent désormais 46% des ventes produits de Faurecia, contre 41% au premier semestre de 2012.  Sur la période, l'Amérique du Nord a ainsi représenté 28% des ventes de produits, l'Asie 11% et l'Amérique du Sud 5%.  Le groupe a indiqué tabler sur un chiffre d'affaires compris entre 17,5 et 18 milliards d'euros à taux de change constants cette année, contre 17,4 milliards d'euros en 2012.

Faurecia prévoit également une progression de sa marge opérationnelle, "notamment grâce à l'accélération du redressement en Amérique du Nord, une réduction des coûts fixes de 50 millions d'euros en Europe et la poursuite d'une rentabilité élevée en Asie".  Le titre qui progresse actuellement de plus de 6%, s'envole désormais de 72,3% depuis le début de l'année.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours de la Bourse en direct

 
MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :