L'Asie et l'Allemagne sauvent l'équipement auto "made in France"

 |   |  477  mots
Jacques Aschenbroich, directeur général de Valeo. Copyright Reuters
Jacques Aschenbroich, directeur général de Valeo. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les constructeurs allemands représentent 30% du chiffre d'affaires de Valeo, les asiatiques 26%, Renault et PSA 18% seulement. Volkswagen est le premier client de Plastic Omnium. Grâce aux bonnes ventes des groupes auto germaniques et à un redéploiement en Asie, les fabricants de composants tricolores tirent leur épingle du jeu.

Les fabricants de composants auto français vont beaucoup mieux que les constructeurs tricolores. Contradiction? Apparente seulement. Car, les équipementiers hexagonaux ne dépendent heureusement pas seulement de Renault et PSA. ou de l'Europe. Les constructeurs allemands représentent en effet 30% du chiffre d'affaires (première monte, ventes directes aux constructeurs) de Valeo, les asiatiques 26%, les américains 21%.  Renault et PSA n'en accaparent plus que 18%. Chez le plasturgiste Plastic Omnium, PSA n'est que le deuxième client (14% des ventes) après Volkswagen (15%), et devant GM (13%), BMW (10%) et...  Renault (9%).  Chez Faurecia (contrôlé par PSA), les ventes sur les six premiers mois de l'année ont progressé de 27,4% en Chine, 18% en Amérique du nord, 17% en Amérique du sud.

Nouvelles usines

Valeo afffirme avoir pris sur le semestre "pour 7,3 milliards de commandes, notamment avec les constructeurs allemands, GM et Ford ainsi que les asiatiques". Le groupe est en train de "construire 7 usines, notamment en Chine". "58 nouveaux programmes automobiles ont été lancés au 1er semestre 2013, soit un niveau record, dont 17 en Asie et 11 en Amérique. 10 usines sont également en cours de construction dans les BRIC (Brésil-Russie-Inde-Chine)", souligne pour sa part Plastic Omnium.

>> Lire aussi : Les équipementiers auto français en forme grâce à l'internationalisation

Résultats en hausse

Les constructeurs allemands et l'Asie tirent les ventes, en particulier les groupes germaniques en Chine! Malgré la crise en Europe, Valeo a ainsi accru son chiffre d'affaires de 2,8% à 6,17 milliards d'euros (+5,8% à périmétre et taux de change comparables, +10,4% sur le seul deuxième trimestre). Il vient d'enregistrer une marge opérationnelle en hausse de 4% à 384 millions, soit un taux de 6,2% que les constructeurs français lui envient! Le chiffre d?affaires de Plastic Omnium est en hausse de 7,4 % par rapport au 1er semestre 2012, à 2,57 milliards, après une croissance de 11,7 % au deuxième trimestre. La marge opérationnelle progresse de 12,3% et représente 7,4 % du chiffre d?affaires. Le bénéfice net de Valeo progresse de 10% à à 230 millions. Celui de Plastic Omnium croît de 1,8% à 96,4 millions.

>> Lire aussi : Les équipementiers auto français percent en Chine

Perspectives honorables pour 2013

Pour l'année 2013, les équipementiers sont plus optimistes que Renault et PSA. Valeo se "fixe une croissance supérieure à celle du marché " et anticipe un " taux de marge opérationnelle légèrement supérieur à 2012". Plastic Omnium, qui " lancera 49 programmes de nouveaux véhicules et accélèrera ses investissements industriels et d?innovation", prévoit  " une nouvelle progression de l?activité et des résultats en 2013". Faurecia vise "une hausse de son chiffre d?affaires" et "une progression de sa marge opérationnelle". Grâce à la diversification de leur portefeuille de clients rendu possible par le haut niveau technique et la qualité de leurs produits. Une diversification, qui n'empêche pas "la stabilité de nos effectifs en France, laquelle exporte 70% de sa production", précise Valeo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/07/2013 à 9:04 :
Mon urologue m'a conseillé d'acheter une Audi pour soigner mes ennuis prostatiques. Côté prostate rien de changé mais qu'est ce que je suis fier d'aller voir les copains au club avec mon A4 !
a écrit le 30/07/2013 à 22:28 :
Nos voitures francaises sont nettement plus fiables que Volkswagen et Audi/Skoda et il est bon que ce soit nos marques qui soient majoritaires dans les comptes de nos équipementiers.

VAG veut tuer l'industrie francaise, et est prete a tous les coups bas pour ca.
Réponse de le 31/07/2013 à 9:46 :
Super RENAULT est 23ème au classement UK. Quelle belle fiabilité! Et les forums ne sont pas d'accords avec toi, Renault c'est LA marque française à problème. N'oublions pas les 5 années consécutives où ta chère marque vendait des nids à problèmes sur roues à ses clients. Mais en bon franchouillard et chien de garde ça tu ne vas pas l'avouer. On vous connait les Gérard..
Réponse de le 31/07/2013 à 19:09 :
Renault 23ème au classement UK ??? quelle source et pour quelle année? Et inutile de citer les rapports des CT qui n'ont aucune valeur car certains constructeurs organisent (et ils auraient tord de ne pas le faire) des campagnes de pré contrôle gratuit pour briller dans les stats.
Arretez de raconter n'importe quoi et de vivre dans le passé.
Renault pas fiable c'était entre 2001 et 2005. Depuis 2006/2007 et le tour de vis généralisé sur ses modèles, Renault est redevenu dans le top 5 voire top 3 de la fiabilité en Europe derrière Honda et Mercedes MAIS devant le groupe VW. Et moi je cite mes sources : Baromètre fiabilité 2013 pour Auto plus et l'automobile magazine et même le plus puissant automobile Club allemand (15 millions de membres) ADAC dont les résultats sont disponibles sur le net.
a écrit le 30/07/2013 à 20:56 :
Cet article essai de faire passer un message, le voici : les ingénieurs français un tallent considérable dans l'industrie automobile et n'ont absolument rien à envier à leur homologues allemands. Et oui, n'en déplaise à certains franchouillards nourris d'un complexe d'infériorité, dès qu'un constructeur met une bonne somme sur la table, les équipementiers français savent répondre en conséquence. Tout n'est que question de budget. Je vous rappelle que la majorité des tableaux de bords des Audi, Bmw et Mercedes sont fabriqués par Faurecia (Oh my god ! Un frenchie !!!). Maintenant il faut juste que nos constructeurs osent un peu plus en déboursant un peu plus.
Réponse de le 31/07/2013 à 7:46 :
Les francais ont de tres grandes qualites dans la plupart des domaines industriels. Le probleme, c'est qu'on ne sait pas bien le vendre a cause d'une tres mauvaise maitrise des langues (merci l'ecole francaise) et qu'il restera toujours en France des gros c*** qui ne cesseront de critiquer. Et puis, l'industrie, c'est pas bien, ca pue, ca pollue. C'est sur qu'une industrie de service et de fonctionnaire, c'estr vachement createur de richesse ...
a écrit le 30/07/2013 à 17:39 :
Les équipementiers français ont longtemps été boudés par les constructeurs allemands qui ne proposaient que des équipements de 3èmme série. C'est après remise a plat et forte réclamation qu'ils ont été non pas considérés mais utilisés a minima. En effet seuls quelques sociétés ont accès au marché allemand, les autres par le fait plus petites sont obligées de fermer. L'effet de concentration apparaît alors faussement plus important. Ces nouvelles dispositions verront toutefois Valéo, Faurecia et P.O remonter fortement au dessus de 20 milliards de dollars/an pour les deux premiers. La filiale de PSA doit recevoit au surplus une grande partie des commandes de GM qui, désormais actionnaire trouve intérêt à gonfler sa participation durant les 2 prochaines années avant de la vendre. Le marché quant a lui verra la construction de 80 millions de véhicules en hausse de 1,2 % environ. Les constructeurs ont tendance à re-internaliser leur production pour parer aux sureffectifs dont ils disposent. Alors que BMW fait 100 milliards de dollars avec à peine plus de 100 000 personnes, ce qui semble devoir devenir la norme, VW compte plus de 550 000 employés soit en ratio plus du double. Même à salaire aménagés, ils pèsent sur la rentabilité alors que les chinois ont su rester prudents sur ce volet malgré leur avantage monétaire.
Réponse de le 30/07/2013 à 22:55 :
La vache j'ai rien compris, tu troll juste pour le plaisir ou et tu aligne les phrases au hasard dans l'espoir qu'elle est du sens a la fin?
Réponse de le 31/07/2013 à 19:13 :
Personne ne comprend, pas même lui, chuuuut, il a ou il va (ça n'ont personne ne sait pas même lui !) acheter un Mokka diesel de 130, qui selon est très silencieux et à un couple qui colle au siège !!!!
a écrit le 30/07/2013 à 17:36 :
Comme c'est bizarre. Les grands groupes français comme les consommateurs nécessiteux regardent davantage le prix que la qualité d'où l'exaspération de leurs clients sur la défaillance de certains équipements...Il est vrai qu'en France, contrairement à l'Allemagne, le client est considéré comme un pigeon qu'il convient de plumer, de l'autre côté du Rhin à fidéliser... De même que certain syndicaliste d'Arcelor-Mittal n'ont même pas le bon sens de réserver leurs achats aux constructeurs qui sont leurs principaux clients.
a écrit le 30/07/2013 à 15:28 :
les germanophobes,avec un reportage pareil,vont tous se masturber (le cerveau)...
Réponse de le 30/07/2013 à 19:07 :
votre cerveau par contre ne doit pas fonctionner souvent....
Réponse de le 31/07/2013 à 7:27 :
@Henri:après la masturbation (du cerveau) je doit faire une pause car celui-ci tombe en
panne......mais la frustration reste!!!!
Réponse de le 31/07/2013 à 8:28 :
D'après votre commentaire, vous admettez donc haut et fort que vous êtes germanophobe.
a écrit le 30/07/2013 à 14:36 :
À tous les bloggeurs (Germanophobe) qui méprisent (jalousent) toujours l'Allemagne, vous voyez que ce pays du bon! Ils améliorent notre balance extérieure =)
Französische Qualität wird geschätzt! =)
Réponse de le 30/07/2013 à 14:59 :
on es en train de coulé, ça sens le licenciement ...
Réponse de le 30/07/2013 à 16:21 :
Comme si on pouvait être jaloux d'un pays qui doit son succès à un nationalisme économique exacerbé... Il n'y a rien de glorieux là dedans. Je dirai même que ça rend méchant...
Réponse de le 30/07/2013 à 18:56 :
les ventes se font principalement en Asie (Chine) actuellement et les sous-traitants français y sont présents, ce qui n'est pas le cas de Renault et PSA est toujours loin de VW en Chine par exemple, ce qui explique en grande partie le fait qu'ils soient devant les constructeurs français en termes de chiffres d'affaires. Par contre, la France est le premier client de l'Allemagne, l'inverse n'est pas vrai.
Réponse de le 30/07/2013 à 19:10 :
"Comme si on pouvait être jaloux d'un pays qui doit son succès à un nationalisme économique exacerbé..." et aux salaires de misères que touchent principalement les immigrés travaillant en Allemagne. Les futurs ex-éleveurs de porcs français leur disent merci à nos "amis" les allemands....
Réponse de le 30/07/2013 à 22:57 :
Parfaitement la France est tout simplement indigne avec son patriotisme économique exacerbé.
Réponse de le 31/07/2013 à 10:01 :
Parfaitement l'Allemagne est tout simplement indigne avec son nationalisme économique exacerbé.
Réponse de le 31/07/2013 à 10:23 :
Pardon je voulais dire la France bien sur.
Réponse de le 31/07/2013 à 10:52 :
Pardon je voulais dire l'Allemagne bien sûr.
a écrit le 30/07/2013 à 14:14 :
Je suis fier que les equipementiers francais soient si performant. Le travail fourni par VAG Faurecia est tout simplement parfait. J'ais fait l'acquisition d'une superbe Audi, avec des pneu Michelin bien sur et je suis fier d'avoir rempli mon devoir patriotique. Pour moi c'est fini les Renault made in turquie ou je ne sais ou il n'y a plus rien de Francais dans ces voitures.
Réponse de le 30/07/2013 à 16:18 :
Je me suis endetté sur 25 ans pour conduire une Audi et d'ailleurs je dors dedans, c'est moins confortable qu'une DS5, mais au moins, je peux frimer. Par contre, je mange des patates tous les jours pour rembourser le prêt... et j'ai des problèmes mécaniques. M'en fiche, j'ai une Audi.
Réponse de le 31/07/2013 à 7:25 :
@ivanleterrib: si vous avez des sentiments sado-maso continuez à dormir et manger dans
votre Audi.Personne ne vous force de faire le contrair..
Réponse de le 31/07/2013 à 14:29 :
Une Audi a 60 000 ? dont des pneus Michelin à 4X200 ?=800 ?, il a fier allure le patriote !!!
Et prendre un modèle renault made in turquie pour généraliser à l'ensemble de la production française est aussi stupide que votre définition du patriotisme!
Vous avez l'air de croire tout ce que dit la presse qui ne vérifie plus ses sources, voici une liste de modèle Made In FRANCE, vous pourrez constater que vous avez encore le choix et qu'il y en a pour tous les gouts:
Clio IV (Flins), Zoé (Flins), Kangoo (Maubeuge), Mégane CC (Douai), Scénic (Douai), Laguna (Sandouville), Espace (Sandouville), Master (Batilly), C3 (Aulnay et Poissy), C4 (Mulhouse), C5 (Rennes), DS3 (Poissy), DS4 (Mulhouse), DS5 (Sochaux), C8 (Valenciennes), Jumpy (Valenciennes), 207+ (Poissy), 208 (Poissy), 2008 (Sochaux), 308 (Sochaux et Mulhouse), 3008 (Sochaux), 508 (Rennes), 5008 (Sochaux), 807 (Valenciennes), Expert (Valenciennes)
Réponse de le 31/07/2013 à 16:45 :
+1. Ca fait plaisir de lire les commentaires de gens informés. (Le commentaire de 14h14 était écrit par une personne qui tente de discréditer l'industrie française en utilisant mon pseudo).
a écrit le 30/07/2013 à 13:12 :
Si PSA et Renault vendaient deux fois plus de voitures, ils seraient les premiers clients des équipementiers autos français... Bref, si cet article veut nous dire qu'en achetant des voitures allemandes, on sauve des emplois français, c'est n'importe quoi. Dire qu'ils vendent de bons produits et qu'ils sont portés par la croissance internationale, oui.
Réponse de le 30/07/2013 à 13:32 :
Ce qu'il faut retenir de cet article, c'est que les équipementiers français sont performants... N'en déplaise aux éternels mécontents, ils sont à la pointe de leur technologies respectives, d' où leurs résultats.

Ce qui confirme que la baisse des coûts salariaux n'est pas tout, mais juste une partie de la compétitivité.

Autrement dit: remuez vous, innovez, cherchez l'excellence, et vous percerez!
Réponse de le 30/07/2013 à 13:54 :
En ce qui me concerne je constate que ce sont les nouveaux marchés qui tirent la croissance de nos équipementiers ,marché sur lesquels nos constructeurs ne sont pas assez présents .Maintenant on peut espérer que l'image de marque des équipementiers profitera aussi à nos constructeurs sur ces nouveaux marchés .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :